Published: Mar, Avril 09, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

La Fédération condamnée à verser un million d'euros à Guy Novès — Rugby

La Fédération condamnée à verser un million d'euros à Guy Novès — Rugby

Une petite victoire pour l'ancien sélectionneur du XV de France, qui réclamait pourtant près de 2,9M€ de dommages et intérêts. Il a rendu son jugement, ce lundi 8 avril 2019. Novès, nommé fin 2015 par Pierre Camou, le prédécesseur de Laporte, a présenté un bilan de 14 défaites et un nul en 22 matches. Il y avait eu des demandes excessives.

La FFR, qui avait demandé la requalification du contrat de Guy Novès de CDD en CDI et la reconnaissance d'une " faute grave ", a été déboutée.

La FFR dispose d'un mois pour éventuellement faire appel de la décision. "On a le temps de réfléchir", a-t-il indiqué. Lundi, le conseil de prud'hommes a donc tranché dans le litige qui oppose la Fédération française de rugby (FFR) à Guy Novès - un ex-sélectionneur du XV de France débarqué le 27 décembre 2017 pour faute grave. En reconnaissant la "rupture anticipée abusive du contrat de travail sans faute grave", les Prud'hommes ont donné raison à Guy Novès. Mais sur ces demandes, ils ont minoré les sommes allouées par rapport aux montants demandés par M. Novès, premier sélectionneur des Bleus limogé en cours de mandat.

More news: Diego Costa risque gros après des insultes surréalistes — Atlético Madrid

"Le demandeur a été brutalement contraint de passer d'une pleine activité à la retraite sans préparation de cette dernière, ce qui peut constituer un préjudice moral", notent également les Prud'hommes. Les juges n'ont, en revanche, pas retenu l'existence d'un " harcèlement moral ".

Un million d'euros de plus à trouver dans les caisses déjà peu remplies de la Fédération française de rugby.

Like this: