Published: Mar, Février 05, 2019
International | By Marie-Louise Baume

L'armée française bombarde un groupe armé libyen — Tchad

L'armée française bombarde un groupe armé libyen — Tchad

L'armée française est intervenue, dimanche, en appui des forces tchadiennes, dans le nord du Tchad, pour bombarder un groupe armé en provenance de Libye.

"Cette intervention en réponse à la demande des autorités tchadiennes a permis d'entraver cette progression hostile et de disperser la colonne" qui "s'infiltrait profondément en territoire tchadien", selon le communiqué.

"La colonne avait été répérée depuis au moins 48 heures".

La "colonne de mercenaires et terroristes" a été "neutralisée et mise hors d'état de nuire par nos forces aériennes appuyées par les forces Barkhane", a indiqué le colonel Azem Bermendoa Agouna, porte-parole de l'armée tchadienne dans un communiqué. "Les frontières tchadiennes sont sous contrôle et totalement sécurisées", a-t-il ajouté.

More news: Le choc Barça-Real en demies — Coupe du Roi

Il n'a pas précisé si l'objectif de cette colonne était d'atteindre la capitale N'Djamena, comme l'UFR l'avait fait en 2008. Après un décollage de la base militaire française de N'Djamena, des Mirage 2000, des avions de chasse de la Force Barkhane, ont effectué des survols de dissuasion de la colonne de pickups avant de procéder à des tirs de missiles air-sol. Constatant la progression des véhicules malgré cet avertissement, une seconde patrouille avait par la suite procédé à deux frappes dans l'après-midi. "L'armée de l'air tchadienne avait déjà procédé à des frappes pour les stopper ", en vain!

Si l'intervention française a été saluée par les autorités tchadiennes, l'Union des forces de la résistance (UFR), une alliance de huit mouvements rebelles tchadiens opposés au président Idriss Deby visée dans cette opération, a dénoncé l'ingérence de la France dans les affaires internes du Tchad.

Elle est dirigée par Timane Erdimi, présenté comme par certains un neveu du chef de l'Etat tchadien.

Like this: