Published: Sam, Février 02, 2019
Divertissement | By Capucine Hennequin

Décès du chanteur James Ingram, figure du R&B des années 80

Décès du chanteur James Ingram, figure du R&B des années 80

"Il n'y a pas de mots pour dire à quel point mon cœur saigne à l'annonce du décès de mon petit frère".

Le chanteur de R&B James Ingram vient de nous quitter à 66 ans, rapportent plusieurs médias.

Le chanteur américain James Ingram est décédé à 66 ans, ont annoncé mardi plusieurs proches du chanteur américain. Sa voix chaude et profonde s'impose comme l'une des plus marquantes du RnB des années 80, notamment dans les ballades Baby Come to Me et Yah Mo B There.

En 1983, il signe un succès n° 1 au Billboard Hot 100 pour sa collaboration avec Patti Austin dans le duo "Baby, Come to Me", puis pour sa ballade d'amour "I Don't Have the Heart" en 1990. Quincy Jones l'avait propulsé sur le devant de la scène au début des années quatre-vingts en l'intégrant à son album "The Dude". Parmi les trois titres qu'il interprète, le morceau "One Hundred Ways" lui vaut un Grammy Award dans la catégorie du meilleur artiste masculin de R&B.

More news: "Barbecue" : le tatouage qu'Ariana Grande regrettera toute sa vie

Une nouvelle notamment relayée par le célèbre producteur et musicien Quincy Jones, qui avait collaboré avec James Ingram sur les morceaux "Just Once" et "One Hundred Ways".

L'artiste avait reçu un second Grammy Awards en 1984 pour le fameux morceau "Yah Mo B There" avec Michael McDonald. Il a participé en 1985 à la chanson humanitaire collective "We Are The World", au côté entre autres de Stevie Wonder, Lionel Richie, Tina Turner, Michael Jackson, Diana Ross.

"J'ai perdu mon ami bien-aimé et partenaire créatif James Ingram au Celestial Choir", a écrit Allen sur Twitter. A toutes les grandes étapes, James Ingram a été accompagné par Quincy Jones à la production. "Il était et restera, incomparable".

Like this: