Published: Jeu, Janvier 31, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Sept personnes blessées, dont un policier — Fusillade à Bastia

Sept personnes blessées, dont un policier — Fusillade à Bastia

Un sexagénaire a tiré sur des passants ce mercredi après-midi à Bastia, tuant une personne et en blessant cinq autres.

Un homme a ouvert le feu dans la rue à Bastia le 30 janvier, faisant au moins un mort et six blessés selon des sources policières citées par l'AFP.

"Un tireur isolé a commencé à tirer dans la rue vers 16h25 à Bastia avant de se retrancher dans l'immeuble où il vit", a déclaré une porte-parole de la préfecture à l'agence de presse. La procureure de la République de Bastia Caroline Tharot, présente sur les lieux, a quant à elle précisé à l'AFP "qu'un policier ferait partie des blessés". Il s'agit d'un jeune homme de 23 ans "qui a été évacué à l'hôpital et n'aurait plus son pronostic vital engagé", a-t-elle précisé. Des unités de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police et du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) sont en cours d'intervention. Le quotidien régional remarque également qu'un hélicoptère viendrait de déposer le RAID venu de Marseille. "Je ne savais pas d'où elles provenaient, j'ai vu qu'il y avait des traces de sang par terre".

More news: La Chine dénonce les "manipulations politiques" des États-Unis — Affaire Huawei

Selon France 3, l'auteur des coups de feu serait un homme de 70 ans connu pour des problèmes de voisinage. J'ai appelé mon collègue, le gardien d'immeuble. Le suspect, retranché pendant plusieurs heures dans un immeuble, a été retrouvé mort par les services de police dans la nuit de mercredi à ce jeudi, a fait savoir le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, sans préciser la cause du décès. "Il m'a rejoint, on a regardé pour voir où menaient les traces de sang et c'est là qu'un monsieur a déboulé derrière nous, nous a mis en joue avec un fusil de chasse et nous a tirés dessus ". "On a réussi tous les deux à quitter le bâtiment et à se réfugier, mon collègue derrière une voiture, et le monsieur a continué à nous tirer dessus", a poursuivi Masternak. Celle-ci précise l'identité du tueur: Jospeh Orsoni, "qui vient de mettre fin à ses jours ".Une dizaine de personnes ont fait l'objet de tirs par armes à feu. "Vous prenez des risques inutiles qui perturbent le travail des policiers et vous risquez de divulguer des informations précieuses au forcené ". Un homme est mort avant d'avoir pu être transporté à l'hôpital, il s'agirait d'un agent de l'Office de l'Habitat de la Collectivité de Corse.

"Le boulodrome de Lupino a été évacué". Le centre culturel de l'Alb'Oru est en cours d'évacuation. Le forcené est retranché dans un appartement du quartier de Montesoro, qu'il est conseillé d'éviter. "Évitez le secteur et respectez les consignes de sécurité", a encore tweeté la police en fin de journée. "Nous sommes tous, physiquement ou par la pensée, avec les victimes et leurs familles", a réagi sur Twitter Gilles Simeoni.

Like this: