Published: Lun, Janvier 14, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

International : Deschamps : "Benzema ? Je n'oublierai jamais"

International : Deschamps :

Alors à chaque fois qu'on l'interroge sur l'après-équipe de France, l'ancien milieu de terrain propose des réponses vagues, tout en prenant bien le soin de préciser qu'il sera heureux car sa carrière de joueur (et désormais d'entraîneur) lui permet de ne pas vraiment avoir besoin de se soucier du lendemain.

Didier Deschamps sera-t-il le deuxième?

"Profondément marqué par les propos de Karim Benzema qui l'avait ouvertement accusé " d'avoir cédé à la pression d'une partie raciste de la France", et surtout intimement touché par l'inscription " raciste " taguée en grosses lettres sur sa maison en Bretagne, Didier Deschamps a vivement réagi r au micro de l'Europe 1 " Que certains puissent se permettre de tenir des discours qui amènent à des conséquences qui dépassent tout entendement, ça, je n'oublierai jamais, forcément.

More news: Gilets jaunes: des journalistes violentés samedi

S'il a d'abord calmé le jeu: "Je ne me vois pas entraîneur autre qu'en équipe de France pour le moment", celui qui a mené les Bleus au titre mondial l'été dernier a ensuite exprimé le fond de sa pensée. Mais il a quand même développé le sujet: " Quand on est entraîneur en club, et on me posait la question quand j'y étais, tous les entraîneurs peuvent avoir l'aspiration d'être sélectionneur à un moment et quand on est entraîneur, on peut entraîner n'importe quelle équipe ", a déclaré Didier Deschamps.

"Il y a une rivalité, mais il y a pas mal de joueurs qui ont fait des allers-retours, qui ont porté les deux maillots et qui ont réussi dans les deux clubs, a rappelé celui qui est sous contrat avec la FFF jusqu'en 2020". Des omissions de convocations d'autant plus incompréhensibles que les deux joueurs avaient fait de magnifiques saisons. "C'est plus une rivalité de supporters". Après, pour les acteurs en eux-mêmes, c'est différent. Pas de quoi l'effrayer.

Like this: