Published: Lun, Janvier 07, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Didier Andrieux, policier filmé à Toulon frappant des manifestants

Didier Andrieux, policier filmé à Toulon frappant des manifestants

L'homme est connu de la justice depuis une dizaine d'années selon le procureur, notamment pour des faits d'outrage et de viol.

Il y a deux ans, le commandant divisionnaire Didier Andrieux avait frappé au visage un major de police dans des locaux à Toulon à la suite d'un désaccord sur une affaire policière, d'après les informations du Parisien.

Dans la vidéo, on voit ensuite M. Andrieux frapper un manifestant "gilet jaune" contre le capot d'une voiture, avant de s'en prendre encore brièvement à un autre manifestant.

Le policier qui a été filmé en train de frapper plusieurs personnes en marge de la manifestation des "gilets jaunes", le 5 janvier, à Toulon, n'est autre que Didier Andrieux, commandant de police à Toulon, ancien commandant du GIPN (Groupe d'Intervention de la Police Nationale) de Marseille, décoré de la Légion d'honneur le 1er janvier dernier. Il assure connaître cet homme, "qui est un multirécidiviste et qui n'a rien à voir avec les gilets jaunes ".

Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et visible ci-dessus, on le voit en tenue mais tête nue, donner plusieurs coups de poing au visage d'un homme plaqué contre un mur, avant que d'autres fonctionnaires ne s'interposent. Soutenu par sa direction, Didier Andrieux, chef du service d'ordre public et du soutien (SOPS) à Toulon, avait écopé en 2015 de la plus petite des sanctions: un avertissement. Dans un premier temps, le procureur de la République a estimé que l'homme frappé, et qui ne portait pas de gilet jaune, était porteur d'un tesson de bouteille et que le policier "a voulu le neutraliser".

Le commandant Andrieux explique que l'homme frappé contre le mur tenait un tesson de bouteille que ses collègues n'avaient pas repéré, et qu'il essayait de lui faire lâcher.

More news: Coincés en haut d'un manège le soir du réveillon

L'officier de police a expliqué ses faits et gestes au journal * a href="https://www.nicematin.com/faits-divers/gilets-jaunes-le-commandant-de-police-didier-and%24*rieux-sexplique-sur-les-videos-ou-on-le-voit-frapper-un-manifestant-a-toulon-289184" target="_blank" rel="noopener" *Nice-Matin ce dimanche et évoque des images sorties de leur contexte.

Le jeune homme a été placé en garde à vue pour violences envers une personne dépositaire de l'autorité publique.

Le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, n'a pas ouvert de procédure contre le fonctionnaire.

Selon le commandant de police, l'homme est interpellé par ses collègues car il a "jeté des objets sur les policiers". Ce dernier a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. Un deuxième individu masqué, son frère, a pu échapper aux policiers, selon le procureur.

Dans la suite de l'article de Nice-Matin, le commandant Andrieux raconte les agressions subies toute la journée par les forces de l'ordre à Toulon, et assure avoir eu le sentiment qu'une partie des manifestants étaient là pour en découdre.

"Il y avait un contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d'interpeller quelqu'un sans violence, et il a agi proportionellement à la menace".

Like this: