Published: Sam, Décembre 22, 2018
Science | By Nathan Jegou

Publications "Amazonaws" sur Facebook: ne cliquez pas dessus

Publications

Derrière ces messages qui prêtent à sourire se cache une escroquerie - un hameçonnage - qui sévit en ce moment sur Facebook.

Vous êtes tombés dans le piège?

"A quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans", "A quoi ressemble la vie avant et après le mariage", "Pourquoi les hommes et les femmes sont vraiment différents". Si vous avez déjà cliquez sur le bouton "oui", vous avez autorisé le site à accéder à vos données Facebook et même à prendre le contrôle de votre compte.

Ces publications renvoient vers le lien s3.amazonaws.com, qui s'avèrent être l'un des services web d'Amazon pour le stockage donné internet. Si ce service est à la base légitime et fournit simplement aux utilisateurs des ressources et fonctionnalité informatiques, il est très prisé des cybercriminels.

Si vous avez cliqué sur l'un de ces liens contaminés, une boîte de dialogue s'ouvre alors et vous demande si vous avez plus de 16 ans.

Edition numérique des abonnés
Alerte à l’hameçonnage par des liens sur Facebook

Pour terminer votre inscription cliquez sur l'email de confirmation que vous venez de recevoir dans votre boite mail.Si vous ne l'avez pas reçu vérifiez vos courriers indésirables ( SPAM ) et ajoutez notre adresse dans vos contacts.Merci et à demain matin!

Certains internautes, qui ont par malheur cliqué sur ce lien et répondu "Oui" à la mise en garde, ont été témoin de la publication automatique d'un contenu similaire sur leur compte.

Si vous avez effectué tout cela, il n'est pourtant pas trop tard. Première étape: changer votre mot de passe. Pour plus de sécurité à l'avenir, pensez également à vous rendre dans les paramètres de sécurité de votre mobile, puis dans la gestion de l'appareil pour vérifier que l'interrupteur "autoriser l'installation d'applications issues de sources autres que le Play Store" est bien désactivé. Après cette manoeuvre, une nouvelle page devrait s'ouvrir. Dans la rubrique " Confidentialité et sécurité", il existe une page " Comptes piratés et faux comptes ". Si vous accédez cliqué depuis un ordinateur, rendez-vous dans la liste d'extensions de votre navigateur et supprimez les extensions qui vous paraissent suspectes.

Pour faire d'une pierre deux coups, pensez à vérifier qu'aucun autre programme malveillant n'a été installé à votre insu sur votre ordinateur ou votre smartphone.

More news: Le Sénat évite le shutdown — États-Unis

Like this: