Published: Ven, Décembre 14, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Cisjordanie : deux Israéliens tués dans une attaque à l'arme à feu

Cisjordanie : deux Israéliens tués dans une attaque à l'arme à feu

L'armée israélienne a annoncé avoir bouclé Ramallah, ville où se trouve le siège de l'Autorité palestinienne, et envoyé plusieurs bataillons d'infanterie supplémentaires en Cisjordanie occupée "pour mener des opérations défensives et offensives".

Deux Israéliens ont été tués, jeudi 13 décembre, dans une attaque à l'arme à feu près d'une colonie israélienne en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a indiqué l'armée. Deux Israéliens ont été tués et deux autres blessés, dont l'un est dans un état critique, a dit un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

En réponse à la mort de deux soldats de Tsahal dans une attaque de combattants palestiniens, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné d'envoyer des renforts en Cisjordanie et de déployer des points de contrôle sur les autoroutes de la région.

Après le transfert dans un hôpital de Jérusalem de la femme enceinte de sept mois, les médecins ont accouché prématurément son bébé pour tenter de le sauver et les Israéliens avaient guetté anxieusement les nouvelles de l'hôpital Shaare Zedek qui a annoncé mercredi le décès du petit garçon.

Le bébé a été aussitôt enterré sur le mont des Oliviers à Jérusalem.

Elles n'ont pas précisé s'il était le tireur ou un complice, et ont arrêté un nombre indéterminé de personnes. La mère est actuellement dans un état stable.

More news: Ousmane Dembélé accumule les retards: le Barça lui impose une ENORME sanction

L'annonce de la mort du terroriste survient quelques heures après que le Premier ministre Benyamin Netanyahou ait promis de traduire en justice les responsables de l'attaque.

Depuis dimanche, les forces israéliennes ont employé les grands moyens, allant jusqu'à procéder à des descentes dans les locaux du ministère palestinien des Finances et de l'agence officielle Wafa, à Ramallah.

La Cisjordanie a été, comme Israël, le théâtre à partir d'octobre 2015 et pendant des mois d'une vague d'attaques anti-israéliennes commises le plus souvent au couteau, mais aussi perpétrées dans certains cas à la voiture bélier et, dans une moindre mesure, à l'arme à feu.

Des images des lieux, dans le camp de réfugiés d'Askar à Naplouse, suggèrent une scène d'une grande violence, avec les murs de l'appartement criblés de balles et des trainées de sang dans les marches.

Les faits se sont produits non loin des lieux de l'attaque du 9 décembre selon un mode opératoire très semblable et qui a coûté la vie à un bébé israélien. La colonisation est illégale au regard du droit international.

Like this: