Published: Jeu, Décembre 13, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

Hospitalisé après un plaquage, l'espoir du Stade Français Nicolas Chauvin est décédé

Hospitalisé après un plaquage, l'espoir du Stade Français Nicolas Chauvin est décédé

Dimanche soir, à la 7e minute du match opposant les espoirs du Stade Français à ceux de Bordeaux-Bègles, le troisième ligne du club parisien a subi un double plaquage. Son jeune espoir de 19 ans, Nicolas Chauvin, est décédé ce mercredi soir au CHU de Bordeaux-Pellegrin. "Aujourd'hui, toutes nos pensées vont à la famille de Nicolas à laquelle tous les membres du club adressent leurs plus sincères condoléances".

Face à la violence des images, des cellules psychologiques avaient été mises en place dans la foulée auprès des espoirs de l'UBB et du Stade Français. Resté au sol, la rencontre a été immédiatement interrompue par l'arbitre afin de lui porter secours.

Le joueur de 19 ans a été victime d'un traumatisme cervical qui a occasionné un arrêt cardiaque et une anoxie cérébrale. Transporté à l'hôpital, il avait été opéré en urgence d'une fracture de la deuxième cervicale. "Toutes mes pensées vont à la famille et aux proches de Nicolas Chauvin" a écrit de son côté Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby (LNR).

More news: Quel montant ? Pour qui — Prime de Noël

Un peu moins de quatre mois après le décès de l'Aurillacois Louis Fajfrowski suite à un plaquage lors d'un match amical contre Rodez, c'est un nouveau drame qui touche le rugby français.

Ce tragique accident avait suscité une immense émotion dans le rugby français, où la santé des joueurs est devenue un sujet de préoccupation majeur, sur fond de baisse du nombre de licenciés (-5,5% entre 2017 et 2018), particulièrement chez les plus jeunes.

Like this: