Published: Lun, Décembre 03, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Commerce: Pékin et Washington se donnent 90 jours pour un accord

Commerce: Pékin et Washington se donnent 90 jours pour un accord

Si les deux pays n'arrivent pas dans ce délai à s'entendre sur des "changements structurels" dans leurs relations commerciales, notamment à propos des transferts "forcés" de technologie et de la propriété intellectuelle, "les droits de douane de 10% seront portés à 25%", selon un communiqué de la présidence américaine. Cela aura " un impact incroyablement positif " pour les fermiers américains, a-t-il ajouté. Wang Yi a lui parlé d'un résultat "gagnant-gagnant" de cette réunion, qui s'est déroulée dans une "atmosphère amicale et sincère". Donald Trump a d'abord fait plier le Mexique et le Canada, puis la Chine: les Etats-Unis renoncent à la mise en place de droits de douane exorbitant en contrepartie d'achats de produits américains à la hausse par ces pays.

" C'était une occasion unique pour la Chine parce que (les élections de mi-mandat) ont mis Trump en difficulté", ajoute-t-il".

Le G20 promet de faire un point sur cette réforme d'une OMC honnie de Donald Trump, mais aussi contestée pour d'autres raisons par Pékin, au cours de son sommet l'an prochain au Japon. Les membres du G20 "signataires de l'accord de Paris" soulignent dans le communiqué que ce dernier est "irréversible" et "s'engagent à sa pleine mise en œuvre", prenant en compte toutefois les "capacités respectives, au vu des diverses situations nationales".

More news: Le reggae fait désormais partie du patrimoine culturel de l'Humanité — Monde

"Les Etats-Unis, qui sont l'économie la plus ouverte du monde, n'acceptent pas d'être enfermés dans un case", a déclaré l'hôte du sommet, le président Mauricio Macri, interrogé en conférence de presse sur l'absence du mot "protectionnisme" dans le texte final.

" La guerre va continuer " dans l'est rebelle de l'Ukraine tant que les autorités ukrainiennes actuelles " resteront au pouvoir", a ainsi martelé samedi Vladimir Poutine.

Le locataire du Kremlin a, en fin de sommet, indiqué avoir eu l'opportunité d'expliquer à Donald Trump, lors d'une conversation " debout " en marge d'un dîner, sa position quant à la crise ukrainienne.

Like this: