Published: Mar, Novembre 20, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

EdF, Griezmann : "Ce n'était pas notre soir"

EdF, Griezmann :

Ce sont des échanges individuels ou collectifs. Ce n'est pas avec les deux entraînements qu'on a eus. La vérité ça reste toujours ce qui se passe sur le terrain. Vendredi, ça nous a donné tort sur tous les points. "On a l'opportunité mardi de finir l'année sur une note positive". Mais on n'est pas les seuls à qui c'est arrivé, notamment dans les équipes qui sont allées loin pendant la Coupe du monde.

Le match Allemagne-Pays-Bas ce lundi soir "Je ne vous cache pas qu'une victoire allemande serait la bienvenue et on serait qualifié pour le Final Four. C'est difficile d'en ressortir quelque chose de positif".

"La réflexion va toujours pour faire en sorte que le groupe aille de l'avant". Dans quatre mois, la situation sera différente. Il faut construire un collectif, avec une logique de groupe qui restera. "Parfois ça tient, pour certains non". "Il est capable d'être meilleur qu'il n'est à l'heure à l'actuelle".

"C'est un joueur qui convient à beaucoup d'entraîneurs". Il est efficace, généreux, fait partie des très grands attaquants au niveau mondial. Ce ne sera pas le cas demain. "Associé à Suarez, ce duo est très performant".

More news: Une femme tuée et plusieurs blessés en France

Quand Paul était là, il a souvent été décrié, mais évidemment que je préfère l'avoir dans le groupe. Ce n'est pas une excuse, mais aussi une explication avec les blessés, l'usure physique ou psychologique après une Coupe du monde. C'est un profil différent.

Mais le trio offensif Kylian Mbappé, Olivier Giroud et Antoine Griezmann devrait être conforté, ce dans le but d'effacer sa triste prestation livrée contre les Bataves. Il y a aussi l'attitude de l'adversaire qui ne nous l'a pas permis. Il faut évaluer le niveau des joueurs. Voir un joueur au niveau international, ils ne l'ont pas connu pour la plupart. Être bon dans son club est important, avoir le niveau international en équipe de France c'est autre chose.

C'est un autre match, un autre contexte. C'est vrai qu'on avait bien maîtrisé cette équipe d'Uruguay. Ils ont quelques absents mais ils ont toujours cette hargne qui est dans leur ADN. Ce n'est pas une revanche, c'est un contexte différent. On a essayé de faire de notre mieux.

Like this: