Published: Mar, Octobre 23, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Ce moment où Patrick Sébastien s'est comparé à Yannick Noah

Ce moment où Patrick Sébastien s'est comparé à Yannick Noah

Patrick Sébastien, animateur du Plus grand cabaret du monde sur France 2, est revenu samedi soir sur l'annonce de sa non-reconduction à la rentrée 2019 par France Télévisions.

Mais samedi, interrogé par Thierry Ardisson dans l'émission "Les Terriens du samedi" sur C8, l'intéressé n'a pas mâché ses mots. C'est en effet France Télévisions qui est à l'initiative du divorce, alors que l'animateur s'était plaint à de nombreuses reprises du manque de considération de la chaîne qui lui confiait de moins en moins de prime. "En 4 ans, je l'ai vue (Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, Ndlr) 10 minutes et quand je l'ai vue, elle ne savait pas que j'avais fait 'Le Grand Bluff' (.) C'est comme le patron de la Fédération de tennis qui ne sait pas que Noah a gagné Roland-Garros". "On a convoqué ma femme qui est la directrice de ma boîte pour lui dire en cinq minutes que c'était fini".

En 2015, Delphine Ernotte avait prévenu.

More news: Luxembourg: Eugenie Bouchard dans le tableau principal

Le service public se sépare une fois de plus d'un "homme blanc de plus de 50 ans". "En outre, il a peu goûté à une étude qui avait été réalisée par France 2 à son propos, qui concluait: "'Patrick Sébastien fait de l'audience malgré tout grâce à son pouvoir contaminant'. Comme ça, j'ai appris que j'étais un virus. "Allez vous essuyer les pieds ailleurs!", a aussi lancé Patrick Sébastien à l'attention du groupe du service public, demandant "un minimum de respect".

Sébastien, arrivé sur France 2 en 1996, avait néanmoins vu le nombre de ses premières parties de soirée réduites à trois Plus Grand Cabaret du Monde et quatre Années bonheur lors de la dernière saison.

Mais en 1995, il est condamné à une amende pour "provocation à la haine raciale" pour un sketch controversé diffusé dans son émission "Osons": "casser du Noir", une parodie de "casser la voix", le tube de Patrick Bruel, dans laquelle il imitait Jean-Marie Le Pen.

Like this: