Published: Ven, Octobre 05, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Arrestation de Redoine Faïd: il usait d'une burqa pour se cacher

Arrestation de Redoine Faïd: il usait d'une burqa pour se cacher

Surnommé le Bombé et originaire de Creil comme Redoine Faïd, il est considéré comme un ponte du trafic de cannabis.

Redouane Faïd, 46 ans, avait été condamné en appel en avril à 25 ans de réclusion pour un braquage raté dans le Val-de-Marne qui avait coûté la vie en 2010 à la policière municipale Aurélie Fouquet.

Les policiers l'ont retrouvé tout près de son fief de Creil, dans l'Oise, selon nos informations.

Quatre autres personnes ont également été arrêtés par la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) et l'Office central de lutte contre le crime organisé: l'un de ses frères Rachid Faïd ainsi que deux hommes et une femme.

Activement recherché depuis trois mois, Redoine Faïd a été arrêté mercredi peu après 04H00 à Creil, la ville où il a grandi, dans un appartement d'un quartier HLM.

Les trois autres suspects étaient toujours en garde à vue jeudi matin et leurs auditions peuvent s'étendre jusqu'à 96H, la durée maximale en matière de criminalité organisée.

More news: De quoi est mort Charles Aznavour

Cette opération, fruit d'un important travail de surveillances téléphoniques selon M. Molins, survient en pleine crise au ministère de l'Intérieur, géré par intérim depuis mercredi par le Premier ministre dans l'attente de la nomination du successeur de Gérard Collomb, démissionnaire. Et l'ont forcé à se poser dans la cour de la maison d'arrêt.

Le frère de Redoine Faïd, ainsi que ses deux neveux, ont été interpellés avec lui. Fin septembre, cette jeune femme avait pris "à bord de son véhicule une personne vêtue d'une burqa dont l'allure laissait supposer qu'il pouvait s'agir d'un homme". "C'est dans ce contexte que les opérations ont été accélérées et que les enquêteurs ont interpellé à 4h20 Redoine Faïd". "J'ai compris que c'était Redoine qu'ils cherchaient", a raconté à l'AFP Alliou Diallo, un habitant du rez-de-chaussée.

En juillet dernier, Redoine Faïd a effectué une évasion spectaculaire en hélicoptère de la prison de Réau, dans laquelle il y a peu de chances qu'il soit de nouveau incarcéré étant donné que l'établissement ne fait pas partie des plus sécurisés de France.

Le 10 juillet, les enquêteurs ont mis la main au nord de Paris sur un sac contenant notamment des armes, des cagoules et une disqueuse qu'ils soupçonnent d'avoir appartenu au commando.

Le lendemain, la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait reconnu, sous le feu des critiques, qu'il y avait "peut-être" eu une défaillance.

Like this: