Published: Jeu, Octobre 04, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Trudeau salue un accord "totalement bénéfique" pour les Canadiens — Libre-échange

Trudeau salue un accord

L'Aléna, un accord trilatéral liant les Etats-Unis, le Mexique et le Canada depuis 1994, est une des bêtes noires du président Donald Trump, qui l'accuse d'avoir causé la perte de millions d'emplois américains, notamment dans le secteur automobile.

Il reste à voir quel impact l'AEUMC, conclu dimanche soir, aura sur les indicateurs économiques au cours des prochaines années, mais les déficits commerciaux qui ont amené le président américain Donald Trump à exiger un accord commercial renégocié vont probablement perdurer, a estimé M. De la Cruz.

Les négociations sur la modernisation du traité nord-américain de libre-échange, l'Aléna, entre le Canada et les Etats-Unis sont entrées dans une phase cruciale, Washington ayant fixé à dimanche soir la date-butoir pour trouver un accord avec Ottawa.

"Le Canada et les États-Unis sont parvenus à un accord de principe, de concert avec le Mexique, sur un nouvel accord commercial moderne et adapté aux réalités du XXIe siècle", ont annoncé la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et le représentant américain au Commerce (USTR), Robert Lighthizer.

Leurs équipes menaient un marathon de négociation depuis début septembre, après avoir entamé les discussions sur une refonte de l'Aléna, imposée par le président américain, il y a plus d'un an.

Le marché des produits laitiers canadiens devient plus ouvert aux productions américaines, ce qui peut faire baisser les prix et donc réduire les avantages des Européens, selon l'économiste Lionel Fontagne.

Notre gouvernement nous avait pourtant assuré qu'il ne signerait pas un accord qui serait mauvais pour les Canadiennes et Canadiens.

Le système des règles d'origines en matière de production automobile évolue peu. Pour ce qui est du secteur automobile, le Canada obtient tout au plus un quota de 2,6 millions de véhicules assemblés sur place.

Jouer l'extrait de Justin Trudeau ici.

More news: Prix Nobel de médecine 2018 : le traitement sur le cancer récompensé

M. Trudeau a lancé: "C'est une bonne journée pour le Canada" dimanche soir.

En suspendant cette publication, Mexico et Washington espèrent convaincre Ottawa de les rejoindre, a dit une source proche des discussions.

Plusieurs dates-butoir étaient déjà passées sans conclusion.

Cette percée intervient quelques heures avant que quelque huit millions de Québécois se rendent aux urnes, pour une élection législative provinciale à risque pour la famille politique de M. Trudeau. Le Québec produit environ les trois quarts du lait canadien.

Outre cela, le système de gestion de l'offre est préservé, même si le président américain Donald Trump avait exigé son démantèlement, comme l'explique le premier ministre du Canada Justin Trudeau. En échange d'un meilleur accès au marché laitier canadien, Washington a accepté de maintenir tel quel le mécanisme de règlement des différends auquel les Canadiens tenaient énormément.

Pour rappel c'est Trump qui a forcé la renégociation du vieil accord de l'Aléna, qui en 24 ans d'existence a permis d'intimement imbriquer les économies des trois pays.

L'accord a été bien accueilli par les marchés asiatiques, où l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a atteint lundi un niveau inédit depuis novembre 1991 et le dollar canadien a bondi à son plus haut niveau en cinq mois. Les indices qui donnent une indication sur l'ouverture de Wasll Street à 13H30 GMT pointent vers une forte hausse. "Il ferme la porte à la fragmentation commerciale de la région", a réagi Jesus Seade, le conseiller économique du président-élu mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador.

- Des protections "sans précédent" en termes de propriété intellectuelle sont établies.

Like this: