Published: Lun, Octobre 01, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Facebook piraté : "des comptes français sont concernés" - Europe1

Facebook piraté :

Selon deux personnes familières avec lenquête, trois failles dans les systèmes de Facebook ont permis à des pirates daccéder à des comptes dutilisateurs, y compris ceux des dirigeants Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg.

L'enquête en est encore à ses débuts, explique Facebook.

"Les pirates " ont pu utiliser le compte comme s'ils en étaient les titulaires ", a relevé Guy Rosen un cadre du groupe, en charge du " Management produit ". Or la faille générait des "jetons d'accès" au nom desdits "amis".

Selon les premières constatations de Facebook, les pirates n'ont pas semblé accéder aux messages privés ni posté des publications tandis que les mots de passe n'ont pas été compromis, pas plus que des informations bancaires. Je me suis immédiatement rapproché de Facebook France pour obtenir davantage d'informations et pour savoir si des Français avaient été concernés par ce bug. Il est inutile pour ces utilisateurs de changer leur mot de passe Facebook. Pour circonscrire totalement l'incident, l'entreprise a décidé de déconnecter de force la cinquantaine de millions de comptes affectés ainsi que 40 millions de comptes supplémentaires, "par précaution ". En raison du piratage, Facebook a déjà réinitialisé ces tokens d'accès, ce qui signifie que si vous avez été affecté par le piratage, vous remarquerez que vous avez été automatiquement déconnecté de votre compte Facebook, ainsi que de toute autre application qui utilise Facebook pour se connecter. Au moins 50 millions d'utilisateurs sont concernés.

More news: Le baril de pétrole vogue vers les 100 $

Seul indice qui vous permettra de savoir si vous faites partie de ces comptes visés et potentiellement piratés: devoir vous identifier avant d'utiliser Facebook alors qu'habituellement vous pouvez accéder directement à votre page.

"Un attaquant a exploité une vulnérabilité technique pour voler des outils d'accès permettant de se loger dans le compte Facebook d'environ 50 millions de comptes", a-t-il indiqué. "View as" est une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de voir à quoi ressemble leur propre profil. "Nous ignorons qui est derrière ces attaques et d'où elles proviennent".

Les piratages sont des événements rarissimes dans l'histoire de Facebook. Outre Cambridge Analytica, Facebook est sous la pression des autorités américaines pour avoir mal géré les tentatives de manipulation de l'opinion publique lors de l'élection présidentielle de 2016.

Et d'ajouter: "Tant que Facebook n'aura pas donné l'intégralité des éléments concernant l'analyse du problème et comment il a été utilisé par les pirates, on ne pourra pas" mesurer l'étendue de l'attaque, a-t-il précisé.

Like this: