Published: Lun, Octobre 01, 2018
International | By Marie-Louise Baume

EN VIDÉO | Le tsunami destructeur filmé par des témoins

EN VIDÉO | Le tsunami destructeur filmé par des témoins

Le séisme et le tsunami qui se sont produits vendredi aux Célèbes, en Indonésie, ont fait 384 morts, annonce l'agence indonésienne de prévention des catastrophes.

"A 13h00 aujourd'hui il y a 832 morts" essentiellement dans la ville de Palu, a annoncé Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'Agence de gestion des catastrophes au cours d'un point presse.

À ces décès il convient d'ajouter les 540 blessés graves ainsi que les 17 000 personnes contraintes d'être évacuées. L'agence s'inquiète aussi du sort de plusieurs centaines de personnes qui travaillaient à la préparation d'un festival sur une plage de Palu vendredi soir peu avant le tsunami. Les hôpitaux, dont certains ont été endommagés, restent surchargés, dépassés par les événements. Sur place, les dégâts sont énormes et les secours s'activent tant bien que mal. Ce dimanche, un nouveau bilan a été communiqué. Le BMKG a déclaré que son capteur le plus proche de Palu, situé à 200 km des côtes, n'avait enregistré qu'une vague "insignifiante" de 6 cm. "Les communications sont rompues en raison des pannes de courant", a ajouté le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes. Les autorités estiment que des centaines de victimes n'ont pas encore été dégagées des décombres. Plusieurs milliers d'habitations, ainsi que des hôpitaux, des centres commerciaux et des hôtels se sont effondrés et un pont a été emporté. "L'hôtel Rua-Rua [.] s'est affaissé, il avait 80 chambres dont 76 étaient occupées", a-t-il détaillé.

Outre cette ville côtière, la région de Donggala, plus au nord, a été durement touchée par le séisme de magnitude 7,5, qui a été suivi par un tsunami dont les vagues ont atteint trois mètres de hauteur. "Nous n'avons pas d'information de Donggala et c'est très préoccupant", a souligné ce responsable.

More news: Les co-fondateurs et dirigeants d’Instagram (Facebook) démissionnent

La panique a poussé les habitants à fuir vers les hauteurs, selon des images des télévisions locales.

Diffusées par des chaînes de télévision locales, des enregistrements vidéo montrent les vagues s'engouffrant dans les bâtiments du littoral, ravageant les maisons et dispersant des conteneurs. La principale autoroute menant à Palu a été coupée par un glissement de terrain. L'Union européenne a activé un satellite pour aider les autorités indonésiennes à cartographier la situation. Le séisme a été ressenti jusque dans le sud à Makassar, la capitale de l'île. Mais d'autres secteurs des îles ont également été inondés.

Le 26 décembre 2004, elle avait été frappée par une série de tremblements de terre dévastateurs, dont l'un de magnitude 9,1 sur l'île de Sumatra.

Like this: