Published: Ven, Septembre 28, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

La grève à Ryanair vendredi impactera 30 000 clients — Social

La grève à Ryanair vendredi impactera 30 000 clients — Social

" Mercredi, Ryanair annonçait l'annulation de 6 vols en Belgique".

En Europe, ce sont 250 vols sur 2.400, soit un peu plus de 10%, qui seront finalement annulés vendredi.

La commissaire européenne à l'Emploi, Marianne Thyssen, a rencontré le patron de Ryanair. "Le respect du droit communautaire n'est pas quelque chose sur lequel les travailleurs devraient avoir à négocier, ni quelque chose qui peut être fait différemment d'un pays à l'autre". Mardi, Ryanair avait donné une première prévision de 190 vols annulés, estimant alors que 30 000 clients seraient affectés par ce mouvement social, qualifié une nouvelle fois d'"inutile". " Tous les passagers ont été prévenus par sms ou email et ils pourront choisir entre plusieurs alternatives pour leurs billets".

La grève de demain est une initiative du personnel de cabine de cinq pays européens: la Belgique, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal. Mais le syndicat allemand Verdi s'est donné jusqu'à jeudi soir pour annoncer s'il rejoignait ou non le mouvement de vendredi. "Il ne devrait d'ailleurs y avoir que de deux à quatre vols annulés en Belgique", a-t-il souligné.

More news: Lille : un homme opéré du coeur sous hypnose

La commissaire européenne rappelle à Ryanair qu'"avec le succès vient aussi la responsabilité".

"Le marché intérieur n'est pas une jungle: il comporte des règles claires sur la mobilité équitable du travail et la protection des travailleurs". Contrairement à ce qu'affirmait Michael O'Leary mercredi en conférence de presse où il minimisait l'impact de la grève à venir, assurant que sa compagnie n'avait dû annuler que 4 ou 6 vols depuis ses bases en Belgique.

M. O'Leary a aussi menacé de "diminuer la flotte" de Ryanair dans les aéroports belges de Bruxelles et Charleroi s'il devait continuer à y affronter le mécontentement syndical. En tout, cela concerne 46 vols soit environ un tiers des 150 vols prévus par Ryanair vendredi au départ et vers la Belgique.

La compagnie tente d'éteindre la contestation en signant dernièrement plusieurs accords avec des syndicats, notamment au Royaume-Uni, en Irlande et en Italie, dans lesquels la direction accepte des augmentations de salaires et des améliorations des conditions de travail.

Like this: