Published: Sam, Septembre 22, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Des langoustes endormies au cannabis avant la cuisson — États-Unis

Des langoustes endormies au cannabis avant la cuisson — États-Unis

Et sa technique au cannabis, peaufinée depuis plus d'un an, est présentée par l'établissement comme un geste fait par dignité envers l'animal.

Le procédé est pour le moins. original.

Faire respirer du cannabis aux homards avant de les passer à la casserole, c'est l'idée insolite et attentionnée lancée par un restaurant américain.

" Je me sens terriblement mal quand nous recevons les homards au restaurant ", confie au site Mount Desert Islander Charlotte Gill, propriétaire du restaurant situé dans le Maine. " À Southwest Harbor, aux États-Unis, le " Charlotte's Legendary Lobster Pound " en a assez de faire souffrir ses homards".

More news: Une frappe israélienne contre l'aéroport de Damas déjouée (médias d'Etat) — Syrie

Pour mettre en place cette technique, réalisée si le client la demande, le homard est placé dans une boite fermée contenant de l'eau.

" L'animal va de toute façon être tué. C'est beaucoup plus humain de le faire en douceur ". Selon le Dr Robert Elwood, les homards ne réagissent pas aux stimuli douloureux, tels que la chaleur.

Depuis début 2018, Charlotte Gill a décidé d'interdire l'ébullition des homards vivants dans son restaurant, sur la base d'études suggérant que ces animaux ressentent la douleur. "(.) Nous commençons toutefois à penser qu'il faudrait leur accorder le bénéfice du doute", nuance-t-il. Il est donc peu probable que cette eau infusée au cannabis ait le moindre effet apaisant sur les crustacés.

Mais, "comme le rapporte un média spécialisé sur la marijuana, le THC, composé présent dans le cannabis et responsable (entre autres) de l'effet d'apaisement, n'est pas hydrosoluble".

Like this: