Published: Lun, Septembre 17, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Le super typhon Mangkhut frappe violemment les Philippines

Le super typhon Mangkhut frappe violemment les Philippines

L'évaluation des dégats se poursuit, mais le réseau électrique et de communications est sévèrement endommagé, sans parler des cultures de riz et de maïs.

La télévision officielle chinoise CCTV a annoncé que le typhon avait fait deux morts dans cette province. Le typhon, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade avec des rafales qui ont atteint par endroit les 330 km/h, a ravagé des zones agricoles du nord de l'île de Luçon, la plus grande de l'archipel philippin, provoquant inondations et glissements de terrain.

Outre les victimes directes des vents et des glissements de terrain, la représentante de Handicap International redoute la destruction des habitats et des biens des populations les plus pauvres ainsi que des récoltes.

Les moyens de communication et l'électricité ont été coupés dans la majeure partie de la zone sur la trajectoire de la tempête, où vivent environ cinq millions d'habitants.

L'Observatoire météorologique de Hong Kong a fait état de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets. D'autres sont totalement inondées.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons qui font des centaines de morts et aggravent la pauvreté.

Deux femmes ont été retrouvées, selon la police, ensevelies après un glissement de terrain lié aux fortes pluies provoquées par le typhon qui a touché terre en pleine nuit aux Philippines.

Un typhon destructeur tue au moins 25 personnes aux Philippines (photos, vidéos)
Typhon Mangkhut: une quarantaine de morts aux Philippines

L'œil du typhon est finalement passé à une centaine de kilomètres au sud de Hong Kong en progressant en direction des régions densément peuplées du Sud de la Chine.

Des bénévoles ont prêté main-forte aux habitants du village de pêcheurs de Tai O, dans l'ouest de Hong Kong, pour surélever leurs meubles et appareils ménagers en prévision des inondations.

Les autorités de Macao, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation au moment de l'arrivée du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos, pour la première fois de leur histoire. Les rues de l'ex-colonie britannique, d'ordinaires bondées, ont été totalement désertées et d'impressionnantes vagues déferlent dans la baie pourtant protégée de Victoria Harbour.

L'Observatoire météorologique exhortait depuis plusieurs jours la population à la plus grande prudence, parlant de la "menace considérable" qui pèse sur les côtes méridionales de la Chine.

À ce bilan s'ajoute le décès d'une femme emportée par la mer déchaînée à Taïwan. "C'est une course contre la montre", a raconté au téléphone à l'AFP l'un d'eux, Lau King-cheung.

Cette habitante de 53 ans avait vu sa maison inondée par un précédent typhon en 2016: "On a tiré les leçons de la dernière fois". Un phénomène identique avait été observé à Macao.

Des vagues géantes, semblables à celles d'un tsunami, avaient tout dévasté sur leur passage. La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific prévoit l'annulation de plus de 400 vols sur les trois prochains jours. La catastrophe avait fait plus de 7.350 morts ou disparus.

More news: Deux cas de peste porcine africaine détectés en Belgique

Like this: