Published: Dim, Septembre 09, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

Quand Millman demande à Djokovic pour aller se changer — US Open

Quand Millman demande à Djokovic pour aller se changer — US Open

En dominant l'Espagnole Carla Suarez Navarro (24e) en deux sets 6-4, 6-3, l'Américaine Madison Keys (23 ans, 14e), finaliste sortante, affrontera Naomi Osaka pour une place en finale.

"J'étais en panique, mon corps tout entier tremblait", a raconté Osaka, qui a accueilli sa qualification sans émotion apparente, deux jours après avoir fondu en larmes après le succès qui lui avait ouvert les portes des quarts de finale. Il a toutefois fini par craquer sur son service dans le set décisif, après avoir dans un premier temps rattrapé un break de retard.

En marge de ses rencontres à l'US Open, Roger Federer a été interrogé sur le dilemme permanent entre revers à une main et revers à deux mains. A chaque fois, c'est l'Américaine qui s'est imposée.

Les conditions de jeu étaient très compliquées à l'US Open dû à la chaleur et à l'humidité.

Le Japonais affrontera pour une place en finale l'ex-n°1 mondial Novak Djokovic, qui s'est qualifié en battant l'Australien John Millman (55e), tombeur surprise de Roger Federer au tour précédent, en trois sets (6-3, 6-4, 6-4) mais près de trois heures.

More news: Superman incarnera Geralt dans la série The Witcher

La pique est directement adressée aux organisateurs du tournoi et à la structure du nouveau court Arthur-Ashe, qui dispose depuis 2016 d'un toit rétractable. Dans ce qui était un remake de la finale de 2014, le Japonais est cette fois venu à bout de Marin Cilic en cinq manches 2-6 6-4 7-6 (7/5) 4-6 6-4 après plus de quatre heures de jeu. Si bien qu'à 2-2 dans le deuxième set, alors qu'il n'y avait pas de changement de côté, Millman, imbibé de la casquette au pied, a quitté le court quelques instants, avec la bénédiction de Djokovic, pour se changer complètement.

Dans ces conditions, malgré une poignée de points spectaculaires, les deux joueurs n'ont pas brillé. Au différentiel points gagnants/fautes directes, les deux joueurs sont largement déficitaires (30 pour 53 pour Djokovic, 24 pour 46 pour Millman). Et le Serbe s'est surtout distingué par sa quantité d'occasions non transformées: quatre balles de break converties sur vingt obtenues!

"Il m'a sérieusement bousculé, le match a duré presque trois heures, c'est vraiment un combattant exceptionnel", a estimé "Djoko".

C'est donc Millman, pour la première fois de sa carrière en deuxième semaine en Grand Chelem, qui se mesurera à Djokovic pour une place dans le dernier carré.

L'autre demi-finale opposera Rafael Nadal à Juan Martin Del Potro.

Like this: