Published: Sam, Septembre 08, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Les données financières de 380 000 clients volées — British Airways

Les données financières de 380 000 clients volées — British Airways

Le vol de données serait survenu entre fin août et début septembre, soit en pleine période de vacances.

L'attaque s'est déroulée entre le 21 août au soir jusque dans la soirée du 5 septembre, entraînant le vol des données personnelles et financières de clients faisant des réservations sur le site internet et l'application mobile de British Airways.

Hier, la direction de British Airways a expliqué que sa plateforme informatique avait été piratée. Numéro de cartes, date d'expiration et code sécurisé à trois chiffres ont pu être volés en plus des noms, prénoms et adresses mail des clients. Cette faille de sécurité a permis aux hackers de dérober de nombreuses données personnelles, y compris les informations de 380 000 cartes de crédit. Néanmoins, l'entreprise a précisé que les données des passeports et des vols (origine, destination) n'avaient vraisemblablement pas été affectées.

More news: Climat de suspicion à la Maison-Blanche

Dans son communiqué, la compagnie a indiqué que la faille avait été réparée.

British Airways a prévenu qu'elle allait contacter les clients affectés par le vol de données.

"Nous conseillons à nos clients qui pensent avoir été affectés par l'incident de contacter leur banque ou l?émetteur de leur carte et de suivre leurs recommandations", a ajouté la compagnie, qui a alerté les autorités. "Tout le monde attend davantage d'une entreprise qui se soucie vraiment de ses clients", souligne-t-elle. Surtout, British Airways avait auparavant connu en mai 2017 une panne géante, provoquée par un problème d'alimentation électrique, qui avait provoqué un immense chaos dans les aéroports londoniens de Heathrow et Gatwick, affectant 75 000 passagers. Dénonçant une "attaque très sophistiquée, malveillante, criminelle [du] site Internet ", le directeur général a tenu à rassurer les utilisateurs en précisant que tout était revenu "à la normale " et que les réservations en ligne étaient de nouveau sécurisées.

Like this: