Published: Jeu, Septembre 06, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Une centaine de passagers incommodés dans un avion placés en quarantaine

Une centaine de passagers incommodés dans un avion placés en quarantaine

Plus de 500 personnes à bord d'un vol Emirates ont été examinées par des équipes médicales à leur arrivée à New York mercredi matin, et dix d'entre elles ont dû être hospitalisées, ont indiqué la compagnie aérienne et les autorités locales.

Emirates n'a pas précisé de quoi elles étaient potentiellement atteintes.

L'appareil a été placé en quarantaine dans un lieu fermé de l'aéroport peu de temps après son atterrissage.

S'il arrive cinq à six fois par an que des personnes malades soient signalées à bord des avions arrivant à New York, il est "très rare" que les alertes concernent autant de passagers, ont indiqué les responsables sanitaires, en invitant les voyageurs potentiels à se faire vacciner contre la grippe.

More news: Perpignan. Suspicion de choléra dans un avion en provenance d’Algérie

Selon ce Tweet, les personnes présentant des symptômes étranges "ont été prises en charge par les autorités sanitaires locales par précaution".

La chaîne de télévision américaine ABC qui avait, elle, évoqué plusieurs dizaines de passagers malades, a diffusé des images montrant une série de véhicules d'urgence se garant sur le tarmac à proximité de l'appareil.

D'après Emirates Airlines, les autres passagers devaient pouvoir "débarquer rapidement".

Sans utiliser le terme de "quarantaine", l'agence Port Authority, qui gère les aéroports new-yorkais, a confirmé que l'avion avait été conduit "à distance du terminal" pour que des équipes médicales des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) puissent "monter à bord et évaluer la situation".

Like this: