Published: Dim, Septembre 02, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Le choléra fait une troisième victime en Algérie

Le choléra fait une troisième victime en Algérie

Le ministère a déclaré que 66 personnes soupçonnées d'avoir le choléra ont été traitées et ont quitté l'hôpital.

Les observateurs estiment que l'ampleur de l'épidémie de choléra est beaucoup plus importante que ce que les autorités affirment, car l'eau polluée continue d'être considérée comme la principale cause de la maladie dans le pays. Pour éviter toute éventuelle apparition de l'épidémie, plusieurs mesures ont été prises par la tutelle.

Le ministère a indiqué, dans un nouveau bilan établi à la date du 28 août 2018, que les cas confirmés sont répartis à travers six wilayas du centre du pays, en l'occurrence Bouira (3 cas), Blida (30 cas), Tipasa (14 cas), Alger (13 cas), Médéa et Aïn Defla (1 cas chacune).

Le choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aiguës causées par le bacille Vibrio cholerae qui se propage en l'absence d'hygiène ou suite à la consommation d'eau ou de fruits et légumes contaminés.

More news: L'appel de Jean-Luc Mélenchon à Marseille — La France insoumise

Dans un exposé sur les mesures préventives contre le choléra, présenté devant le Conseil de gouvernement, Doukkali a relevé que "les engagements du Maroc auprès de l'OMS lui imposent, comme à tous les autres pays, de déclarer tout cas enregistré, notant qu'à ce jour, aucun cas n'a été enregistré au Royaume", a indiqué le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu lors d'un point de presse à l'issue de cette réunion.

Un dispositif de contrôle sanitaire est mis en place au niveau des frontières, en particulier à l'aéroport Mohammed V où le transit est important. Suite à un flash d'information paru sur une chaîne de télévision privée faisant état de "l'existence de trois cas suspects de choléra" à Oran, le directeur de la santé et de la population de la wilaya, Abdelnasser Boudaa, a rassuré dans un communiqué, dont une copie a été transmise à l'APS, qu'Oran "n'a enregistré aucun cas confirmé de choléra".

Au Maroc, un numéro de téléphone économique, le 0801 00 47 47, est à la disposition des citoyens pour plus d'informations.

Like this: