Published: Sam, Août 25, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Prêtres pédophiles en Pennsylvanie : la réaction franche du pape François

Prêtres pédophiles en Pennsylvanie : la réaction franche du pape François

Pope Francis delivers a speech after a meeting with Patriarchs of the churches of the Middle East at the St. Nicholas Basilica in Bari, southern Italy July 7, 2018.

Début août, l'église catholique avait présenté ses excuses après la publication d'un rapport officiel qui accuse 300 prêtres d'avoir commis des abus sexuels sur plus de 1000 enfants en Pennsylvanie. "Au lieu de cela ils devraient nous dire ce qu'ils entendent faire pour que les coupables rendent des comptes sur leurs actions", a écrit sur Twitter l'Irlandaise Marie Collins, âgée de 71 ans et victime à 13 ans d'abus sexuels perpétrés par un prêtre. "Bien qu'on puisse dire que la majorité des cas appartient au passé (...) nous pouvons constater que les blessures infligées ne disparaissent jamais, ce qui nous oblige à condamner avec force ces atrocités ", affirme le pape dans cette lettre diffusée par le Vatican.

Le pape François n'a pas hésité, non plus, à dénoncer le cléricalisme qui encourage à perpétuer les crimes sexuels dans l'Eglise.

Et d'ajouter: "Considérant le passé, ce que l'on peut faire pour demander pardon et réparer du dommage causé ne sera jamais suffisant. Pour l'avenir, aucun effort ne doit être épargné pour créer une culture capable de prévenir de telles situations de se produire, mais aussi pour éviter la possibilité d'être couvert et perpétué.", il a continué dans la lettre publiée au Vatican le site officiel.

More news: Le rappeur Booba s’en prend à la justice française dans un tweet

Il est essentiel, ajoute-t-il, que toute la communauté des fidèles, et pas seulement le clergé, se mobilise.

Il conclut sa lettre au "Peuple de Dieu" en appelant les croyants au "jeûne et à la prière" pour ouvrir "nos oreilles à la douleur silencieuse des enfants, des jeunes et des personnes handicapées".

Dans un message audio accompagnant la lettre du pape, Greg Burke, porte-parole du Vatican, souligne le fait que François considère les abus pédophiles comme des "crimes". Le pape François venait d'accepter en juillet la démission du célèbre cardinal américain Theodore McCarrick, 88 ans, déjà interdit d'exercer son ministère après des accusations de pédophilie.

Plusieurs autres hauts prélats ont été contraints de démissionner pour avoir fermé les yeux, dont les cardinaux Roger Mahony (Los Angeles) et Bernard Law (Boston), décédé fin 2017.

Like this: