Published: Mer, Août 15, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Un viaduc de l'autoroute A10 s'écroule à Gênes

Un viaduc de l'autoroute A10 s'écroule à Gênes

Un viaduc de l'autoroute A10 à Gênes, en Italie, s'est effondré, ce 14 août 2018. Tel le témoignage de Davide Ricci, recueilli par le journal Secolo XIX, qui circulait à proximité du viaduc et qui a vu l'effondrement: "Les débris sont tombés 20 mètres devant ma voiture".

Un peu plus tôt, le vice-ministre des infrastructures Eduardo Rixi avait annoncé le chiffre de 22 morts, tout en prévenant que ce bilan risquait de s'alourdir.

Une vingtaine de véhicules seraient impliqués dans la catastrophe. Le bilan est très lourd: au moins 30 morts a déclaré Matteo Salvini, ministre de l'intérieur: "Une trentaine de personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans des conditions graves". "Les équipes des pompiers sont engagées en nombre, les équipes de recherches et cynophiles sont activées", ont annoncé les pompiers sur Twitter. Ils ignorent s'il y a des victimes, mais soupçonnent que des voitures sont tombées dans le vide.

More news: Manchester United - Pour Paul Scholes, la saison s'annonce difficile

Des morceaux du viaduc se sont effondrés sur une voie ferrée, des immeubles et une rivière en contrebas. L'entreprise était vide à l'approche du 15 août, un jour férié en Italie, à l'exception de la présence d'une équipe de maintenance. Néanmoins, l'agence de presse italienne Ansa rapporte que l'effondrement pourrait aussi avoir été causé par "une défaillance structurelle" de l'édifice construit dans les années 60. Ce viaduc de 1182 mètres de longueur et 45 mètres de hauteur reposait sur trois pylônes en béton armé culminant à 90 mètres. Sur cette zone, le parcours de l'autoroute est jalonné de longs viaducs et de tunnels. Emmanuel Macron quant à lui a décidé: " d'apporter tout le soutien nécéssaire aux Italiens " dans cette tragédie.

Le site du quotidien national a contacté un couple français qui se trouvaient sur l'autoroute A10 lors de l'effondrement du pont, à Gênes.

La société des autoroutes italiennes (Autostrade per l'Italia) assure qu'elle mènera des analyses approfondies pour comprendre les raisons de la catastrophe dès que les lieux seront sécurisés.

Like this: