Published: Dim, Août 12, 2018
International | By Marie-Louise Baume

VIDÉOS | Un employé vole un avion puis s'écrase avec

VIDÉOS | Un employé vole un avion puis s'écrase avec

Constance Von Muehlen, chef des opérations d'Horizon Air a déclaré: "Je suis désolé de partager avec vous cette nouvelle, un de nos avions Q400 a effectué un décollage non autorisé de l'aéroport de Seattle Tacoma".

Seattle, samedi 11 août 2018 ((rezonodwes.com))-Un individu âgé de 29 ans, dont l'identité n'est pas encore divulguée, a détourné vendredi un avion d'Alaska Airlines depuis l'aéroport international de Seattle-Tacoma. John Waldron, l'un des vidéastes amateurs, a expliqué à la chaîne CNN: "J'ai commencé à filmer, parce que c'était assez bizarre. Personne d'autre n'est impliqué", ont souligné sur Twitter les services de police du comté de Pierce, sans donner de précision sur l'auteur et les circonstances du vol de l'avion. Le tout sous la surveillance étroite de deux F-15 militaires de l'armée de l'air américaine venus l'encadrer. "C'est incroyable qu'il ait pu redresser l'appareil".

L'avion s'est ensuite dirigé vers l'île de KetronJohn Waldron a couru se mettre à couvert et stoppé de filmer. "Quand je me suis retourné, j'ai vu un éclair de lumière, puis la fumée et j'ai pensé 'oh mon dieu, je crois qu'il vient de s'écraser'", a expliqué John Waldron. Il est apparu tour à tour surexcité, confus, calme et honnête dans sa conversation avec la tour de contrôle. Selon le New York Times, ce vol serait en fait un suicide.

"Richard' dit d'abord d'un ton neutre qu'il a mis assez de carburant dans l'avion "pour aller voir les montagnes olympiques", un massif montagneux situés dans l'Etat de Washington près de la frontière canadienne".

More news: Lady Gaga se ravise au sujet du décès de Zombie Boy

Alors que la tour de contrôle tente de le convaincre avec ménagement d'atterrir sur une base militaire voisine, il craint que les militaires ne lui fassent "passer un mauvais quart d'heure".

L'enregistrement de sa conversation avec les contrôleurs aériens fournit de nouvelles informations sur l'identité de cet homme et sa personnalité.

"Il y a beaucoup de gens qui tiennent à moi et cela va les surprendre de savoir que j'ai fait ça". Je suis juste un homme brisé, j'ai pété quelques boulons. "Je ne l'avais jamais vraiment su, jusqu'à maintenant". Deux avions militaires F-15 ont surveillé et ont suivi l'avion à son décollage, mais ne sont pas intervenus dans l'accident, a indiqué la police.

Like this: