Published: Ven, Août 10, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Alimentation: Manger trop d'algues peut être dangereux pour la santé

Alimentation: Manger trop d'algues peut être dangereux pour la santé

Dans un communiqué du 7 août 2018, l'Agence nationale de sécurité sanitaire "déconseille la consommation d'algues et de compléments alimentaires à base d'algues à certaines populations à risque et recommande aux consommateurs réguliers de rester vigilants". Idem concernant les compléments alimentaires.

Ainsi, la consommation d'aliments ou compléments alimentaires contenant des algues est déconseillée aux personnes présentant un dysfonctionnement thyroïdien, une cardiopathie ou une insuffisance rénale. Mais elles doivent être consommées avec modération, recommande l'ANSES. "Mais aussi celles " suivant un traitement par un médicament contenant de l'iode ou du lithium " et " les femmes enceintes ou allaitantes, hors avis médical ".

Mais pour quelles raisons? La consommation d'algues, de plus en plus répandue, comporte des risques, notamment en cas d'excès d'iode, pouvant entraîner des effets indésirables pour le cœur et les reins.

Quelles algues sont concernées?

More news: Le Canada "inquiet" après l'annonce de l'expulsion de son ambassadeur à Ryad

Certaines algues particulièrement riches en iode ont été identifiées, telles que les algues brunes laminaires Laminaria spp et Saccharina spp, ainsi que l'algue rouge Gracilaria verruqueuse. L'Anses s'adresse donc également aux autorités afin que la teneur en iode dans les produits à base d'algues soit clairement indiquée sur les emballages ou dans les commerces, seul moyen pour les consommateurs de connaître les quantités qu'ils ingèrent chaque jour.

Quelle dose maximale journalière?

Elles s'invitent de plus en plus dans nos assiettes, mais elles ne sont pas sans danger. Leur consommation peut toutefois s'avérer néfaste pour la santé en raison de leur forte teneur en iode.

A noter: à ce jour, l'impact d'un excès en iode auprès des petits reste mal connu.

Like this: