Published: Mar, Août 07, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

La République démocratique du Congo fait face à une nouvelle épidémie — Ebola

La République démocratique du Congo fait face à une nouvelle épidémie — Ebola

"Le virus Ebola a été confirmé au Nord-Kivu, j'appelle au calme et à la prudence ", a écrit Julien Paluku le gouverneur congolais sur Twitter.

Densement peuplée, la région du Kivu abrite plus d'un million de personnes déplacées.

Cette nouvelle intervient tout juste une semaine après que le ministère de la Santé a annoncé la fin de la neuvième épidémie d'Ebola en province de l'Equateur. " À ce stade, rien n'indique que ces deux épidémies, séparées de plus de 2 500 km, soient liées ", a souligné dans un communiqué le ministre, le docteur Oly Ilunga Kalenga.

La province du Nord-Kivu a notifié samedi " au ministère de la Santé 26 cas de fièvre avec des signes hémorragiques, dont 20 décès", avait indiqué le ministre, sans préciser la date des décès ni s'il s'agissait de cas avéré ou suspect d'Ebola. " Sur les six échantillons, quatre se sont révélés positifs à la maladie du virus Ebola", a détaillé le ministre de la santé, précisant " qu'une équipe de douze experts du ministère de la santé arrivera à Béni ce jeudi 2 août ".

More news: Vidal devrait signer pour Barcelone — Bayern

Face à la situation, le ministre provincial de la santé, Martial Kambumbu a déclaré qu'il se trouvait actuellement à Kinshasa afin de suivre et superviser l'examen et les tests portés sur des échantillons en laboratoire, tandis que Modeste Bakwanamaha, le maire intérimaire de la ville de Beni, "épicentre " de l'épidémie, a demandé à ses concitoyens de respecter certaines règles de base.

La RDC sort à peine d'une épidémie d'Ebola qu'une nouvelle flambée fait son apparition. "Ceci nous permet d'engager une riposte immédiate".

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), pour sa part, a maintenu équipements et personnels sur place depuis la fin de la dernière épidémie, afin de travailler en collaboration avec le ministère pour combattre cette crise qui tourmente le pays. L'accent sera mis sur la sécurité " afin d'assurer la protection des prestataires de soins déployés et de la population ".

La précédente épidémie a fait 33 morts dans une région du nord-ouest de la RDC.

Like this: