Published: Dim, Août 05, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

La plateforme de livraison de repas Foodora arrête son activité en France

La plateforme de livraison de repas Foodora arrête son activité en France

Le marché se resserre. Face à la concurrence acharnée que se livrent les sociétés de livraisons de repas, la société allemande Delivery Hero a jeté l'éponge.

Distancée par ses concurrents, "Foodora a annoncé sa décision de quitter le marché australien et de cesser ses opérations pour concentrer son attention sur des marchés où la société entrevoit de meilleurs potentiels de croissance", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Ces derniers mois, Foodora est la cible de nombreuses critiques venues des syndicats de travailleurs.

Le FWO, qui avait lancé des poursuites en juin à la demande de trois employés, estime que Foodora a fait signer des simulacres de contrats qui se sont traduits par "une sous-rémunération des travailleurs".

More news: Les rappeurs Booba et Kaaris se battent à l'aéroport d'Orly en France

Arrivé en Australie en 2015, Foodora réduira graduellement sa voilure pour arrêter totalement d'opérer sur l'île-continent le 20 août.

Le syndicat avait indiqué en mars qu'il saisissait la Fair Work Commisson, l'équivalent australien des prud'hommes, des cas de deux livreurs qui dénonçaient des licenciements abusifs.

Après l'annonce de son départ d'Australie, le groupe allemand Delivery Hero - dont dépend Foodora - s'est refusé à tout commentaire. Il doit faire face à un autre problème: la mise en vente, dès à présent, de plusieurs filiales en Italie, aux Pays-Bas et en France.

Le merveilleux monde de la livraison de repas à domicile vient de connaître un nouveau rebondissement qui risque d'augmenter la menace sur le statut déjà précaire des coursiers.

Like this: