Published: Sam, Juin 02, 2018
International | By Marie-Louise Baume

La petite Maëlys inhumée ce samedi


Il n'aurait pas non plus manifesté "de trouble psychique au moment des faits, pas d'abolition ou d'altération du discernement".

La dépouille de l'enfant a été rendue à ses parents qui ont choisi de l'enterrer à la Tour du Pin, dans le nord du département de l'Isère, où ils ont des attaches familiales. Et si le corps n'a pu être rendu qu'au mois de mai dernier à la famille, c'est à cause des nombreuses analyses réalisées par des experts de la gendarmerie ainsi qu'une autopsie dont le rapport a été rendu récemment. La messe qui se tiendra dans l'église de la commune sera ouverte au public et un écran géant sera installé sur le parvis.

"Selon des extraits du rapport psychiatrique, Nordahl Lelandais a reconnu avoir " tué Maëlys, cette pauvre enfant qui n'avait rien demandé", à coups de poing".

More news: Pour rester, Ronaldo disposerait d'exigences folles — Real

L'homme, mis en examen pour les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, s'est entretenu à deux reprises avec les médecins, en mars et en avril. Les experts estiment enfin qu'il peut être sujet à "des passages à l'acte hétéroagressif", c'est-à-dire être violent notamment avec les femmes. J'étais comme spectateur. Comme si j'étais à côté de la voiture, comme un fantôme qui vole à côté d'elle.

L'ancien militaire reconnaît avoir bu une quinzaine de verres lors du mariage précédant l'enlèvement de la fillette et avoir également consommé de la cocaïne. "Une deuxième personne était en moi". Je ne veux pas qu'on dise que je suis fou. Cet élément alimente donc le portrait d'un tueur "dangereux, pervers et manipulateur", selon les informations de la chaîne française.

Like this: