Published: Sam, Mai 05, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Bruno Le Maire veut inciter les épargnants à investir dans les entreprises

Bruno Le Maire veut inciter les épargnants à investir dans les entreprises

Pour cela, deux produits sont privilégiés par le gouvernement. Le texte devait être présenté en conseil des ministres ce printemps, mais de nombreux reports et retards poussent le ministre de l'Économie à la prudence... Invité d'honneur des 5 Assises de l'épargne et de la fiscalité organisées par l'Afer (association française d'épargne et de retraite), il a précisé les contours de la réforme de l'épargne retraite. En tout, ils représentent 200 milliards d'euros de placements en France, bien loin des 1 700 milliards de l'assurance-vie, dont les fonds ne financent pas suffisamment les entreprises, et notamment les PME, selon le gouvernement.

Finie l'époque durant laquelle un salarié du privé qui quittait une entreprise pour se mettre à son compte comme indépendant devait jongler avec un reliquat de Perco (lire en encadré) (et les frais de gestion afférents) et un nouveau dispositif d'épargne retraite Madelin.

More news: Facebook's artificial intelligence learns to see thanks to Instagram hashtags

"D'abord, avec la loi Pacte, ils bénéficieront d'une portabilité totale, a assuré le ministre à nos confrères". "Simplicité, liberté, : voici les deux mots d'ordre de cette réforme (...) qui permettra de développer massivement l'épargne retraite pendant les années à venir", a déclaré le ministre. C'est-à-dire que l'épargnant, une fois à la retraite pourra décider de retirer tout son argent d'un coup. Et dans un PERP (plan d'épargne retraite populaire), qui peut être souscrit par tous, au moins 80 % de l'épargne constituée doit être transformée en rente. Les conditions de sortie seront elles aussi harmonisées: il sera possible de sortir soit en capital (intégralement ou partiellement), soit en rente, pour les versements volontaires ainsi que pour la participation et l'intéressement. Les contrats dits " article 83 " et Madelin ne se dénouent que sous forme de rente. S'il "se réjouit que des mesures soient prises en faveur de l'épargne retraite qui aujourd'hui souffre de l'hétérogénéité des règles applicables et d'un manque réel de visibilité", il "aurait été plus logique que ces mesures soient prises en cohérence avec la future réforme des retraites". Une faveur qui était jusque-là réservée aux Perco. L'intégralité des versements volontaires donneront lieu à une incitation fiscale puissante pour les salariés, à savoir la déductibilité de l'assiette de l'IR des versements effectués. L'objectif de Bercy est de porter ses encours à 300 milliards d'euros d'ici la fin du quinquennat. Pour ce faire, le gouvernement veut supprimer le forfait social de 20%, qui est une taxe dédiée à la Sécurité sociale, à la fois, sur l'intéressement pour toutes les entreprises de 0 à 250 salariés et, sur la participation pour les entreprises allant jusqu'à 50 salariés. Un dispositif permettant de changer la vision des Français qui se penchent plutôt pour l'assurance vie pour placer leur épargne.

Like this: