Published: Dim, Avril 14, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

Dijon - Amiens : la très belle réaction de Prince Gouano aux cris racistes

Dijon - Amiens : la très belle réaction de Prince Gouano aux cris racistes

La 32ème journée de Ligue 1 commençait hier soir dès 19h00, avec un Dijon-Amiens, duel en bas de classement. De nos jours, nous sommes tous égaux, nous sommes tous des êtres humains.

L'ancien international Vikash Dhorasoo a également réagi sur Twitter en saluant le courage du joueur qui a fait interrompre le match, "Bravo Prince Gouano pour votre courage". Le défenseur central amiénois, Prince Gouano, a été victime de cris racistes vendredi soir en fin de rencontre à Dijon. Je me suis dit:'Ce n'est pas vrai, on est au XXI siècle, on est en France', a-t-il raconté au journal L'Équipe.

À dix minutes de la fin de la rencontre entre Dijon et Amiens (0-0), ce vendredi, la rencontre a été interrompue plusieurs minutes après que le capitaine picard, Prince-Desir Gouano, a été la cible d'une partie du public du stade Gaston-Gérard. "(...) Cela devient un endroit dangereux où on va jouer, ce n'est pas possible, on ne peut pas continuer comme ça, c'est un sport ce n'est pas la foire", a-t-elle déclaré.

More news: La taxe Gafa à l'Assemblée nationale — France

Dans un communiqué La Ligue de football professionnel "condamne" ces insultes racistes et "apporte son soutien au joueur Prince Gouano". J'ai marqué le coup en demandant d'arrêter le jeu.

A l'issue de plusieurs minutes de flottement et une discussion entre les entraîneurs des deux équipes, Antoine Kombouaré et Christophe Pélissier avec l'arbitre du match Karim Abed, ce dernier a demandé au speaker du stade: "Faites bien passer le message, si ça reproduit on arrête". Mon mot d'ordre est l'amour, d'aimer son prochain, chose qui n'a pas été faite. La faute est humaine. En rentrant, je suis allé voir les supporters pour les applaudir, j'espère qu'il verra ce geste-là pour que demain, il retransmette à ses enfants que tout ça, ça ne sert à rien. Le supporter dijonnais auteur présumé de cet acte de racisme a été identifié et immédiatement placé en garde à vue. "C'est très grave et ça ne doit pas exister". Si la rencontre s'est soldée par un match nul 0 - 0, un épisode survenu au cours du match a rendu son résultat anecdotique. Dès mercredi, la commission de discipline se saisira du dossier.

Like this: