Published: Ven, Avril 12, 2019
Entreprise | By Tatiana Lecocq

La Bourse de Paris ouvre en légère hausse de 0,11%

La Bourse de Paris ouvre en légère hausse de 0,11%

La Bourse de Paris peinait à accrocher un cap (-0,13 %) lundi matin, après avoir côtoyé de nouveaux sommets annuels vendredi, au démarrage d'une semaine où Brexit et Banque centrale européenne devraient dominer l'actualité des marchés.

L'indice CAC 40 a cédé 35,36 points à 5.436,42 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,12 milliards d'euros.

L'indice phare de la Bourse parisienne gagne 0,04% à 5.451,94 points vers 8h23 GMT.

Les déclarations à Washington (où se tiennent les réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale) du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, ont été un peu plus optimistes puisqu'il a exclu une récession dans la zone euro et assuré que la BCE resterait accommodante aussi longtemps que nécessaire.

"Les propos de Mario Draghi dans son message de prudence auront laissé le sentiment d'un possible assouplissement supplémentaire de la politique monétaire dans l'éventualité d'une situation macroéconomique décevante au cours des prochains mois et ont contribué à soutenir les places européennes", a noté Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

En hausse de 4,61%, LVMH affiche la meilleure performance de l'EuroStoxx 50 et a inscrit un plus haut historique au lendemain de l'annonce d'une croissance organique de 11% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Marie Brizard cédait (-1,19% à 2,91 euros), le groupe étant visé par l'enquête menée par l'Autorité de la concurrence concernant des pratiques anticoncurrentielles présumées dans le secteur des boissons alcoolisées.

Autre moteur de la hausse du CAC, Sodexo s'est adjugé 2,86% après des résultats semestriels supérieurs aux attentes et la confirmation de ses objectifs.

Lanterne rouge du Stoxx 600, le groupe italien de câbles de télécommuncations Prysmian chute de 8,13% après avoir annoncé devoir réviser ses résultats 2018. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 0,23%, à l'instar de l'indice élargi S&P ("0,25%), et du Nasdaq, à dominante technologique ("0,23%)".

More news: La Fédération condamnée à verser un million d'euros à Guy Novès — Rugby

Les valeurs du luxe se distinguent grâce aux résultats supérieurs aux attentes de LVMH, poids du secteur.

La tendance en Chine était à la baisse: le CSI 300 des grandes capitalisations a perdu 2,2%, s'éloignant d'un pic de plus d'un an touché en début de semaine, et l'indice composite de la Bourse de Shanghai abandonne 1,6%.

La monnaie unique évolue autour de 1,1270 dollar et l'"indice dollar", qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de référence, est inchangé.

La livre sterling fait du surplace face au dollar et à l'euro.

Le 10 ans allemand prend environ un point de base à -0,024%.

Celui du Bund allemand à dix ans, proche de -0,03% en matinée, en a profité pour remonter vers zéro sans parvenir cependant à repasser en territoire positif.

Les cours du pétrole reculent après l'annonce par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'une hausse plus forte que prévu des stocks américains de pétrole brut, à leur plus haut depuis novembre 2017.

Le repli est favorisé entre autres par les informations de Reuters selon lesquelles l'Opep pourrait augmenter sa production à partir de juillet si l'offre du Venezuela et celle de l'Iran continuent de baisser et si les cours continuent de monter.

Le Brent est revenu sous 71,20 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) vers 64 dollars.

Like this: