Published: Mar, Avril 09, 2019
Science | By Nathan Jegou

Windows 10 : Microsoft recule et met fin aux mises à jour forcées

Windows 10 : Microsoft recule et met fin aux mises à jour forcées

Ainsi, les entreprises et les utilisateurs professionnels pouvaient un peu retarder les mises à jour, mais elles étaient d'une manière générale fortement poussées par Microsoft, au point où le téléchargement de la mise à jour se déclenchait automatiquement.

Signalons en outre que lutilisateur ne sera plus obligé de lancer le processus de mise à jour système, dès lors quune nouvelle mise à jour de fonctionnalité viendrait à être disponible.

Alors que nous attendions la prochaine mise à jour majeure de Windows 10 pour le mois d'avril, Microsoft vient d'annoncer, sur une page de son blog, que cette dernière sera finalement déployée dans le courant du mois de mai. A partir de l'update de mai, les utilisateurs auront davantage de contrôles pour choisir à quel moment ils veulent déclencher l'installation de la mise à jour.

Cela ne s'appliquera cependant pas si l'utilisateur est sur une version de Windows 10 qui n'est plus supportée.

Les testeurs de Windows 10 auront le droit à la nouvelle version dès la semaine prochaine. Pour le moment cette version est uniquement réservée aux PC ayant souscrits à l'option Skip Ahead. En attendant il est normalement prévu 19H2, la seconde mise à niveau 2019 de Windows 10.

More news: BeIN Sports communique sur les propos de Daniel Bravo — Strasbourg-Reims

Au lancement de Windows 10, Microsoft voulait en finir avec la fragmentation des versions de Windows et a donc à la fois proposé un vaste plan de mise à jour gratuite vers son nouveau système, mais a aussi mis en place une politique de mise à jour obligatoire plutôt décriée.

La prochaine grosse mise à jour de Windows 10 a un nom et une date de sortie. -, Microsoft accordera un délai maximum de dix-huit mois avant d'imposer l'installation d'une MAJ majeure.

Il sagit dun changement sans précédent pour Microsoft à lère de "Windows en tant que service", Les utilisateurs pourront désormais ignorer plusieurs mises à jour de fonctionnalités successives sils le désirent. Il sera par exemple possible de refuser les mises à jour avec des nouveautés, mais continuer de recevoir celles qui incluent les correctifs de sécurité. Il devrait leur permettre didentifier plus facilement ces bogues, de trouver rapidement des solutions adéquates ou déterminer quand Microsoft prévoit de les corriger.

Windows Update préviendra de temps à autre de la disponibilité d'une mise à jour de fonctionnalités (deux sont proposées chaque année), mais demandera toujours l'aval de l'utilisateur avant de procéder à l'installation et les redémarrages de l'ordinateur que cela implique.

Like this: