Published: Lun, Avril 08, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Netanyahu affirme vouloir annexer les colonies de Cisjordanie — Israël

Netanyahu affirme vouloir annexer les colonies de Cisjordanie — Israël

Benjamin Netanyahou avait déjà déclaré le 5 avril avoir prévenu le président américain Donald Trump qu'Israël refuserait, dans le cadre d'un futur plan de paix avec les Palestiniens, de faire partir "ne serait-ce qu'une personne" des colonies en Cisjordanie occupée.

Précédemment, Benjamin Netanyahou a promis, lors d'un entretien accordé à la chaîne de télévision Channel 12, d'étendre la souveraineté israélienne aux colonies situées en Cisjordanie occupée s'il remportait un nouveau mandat à la suite des élections de mardi.

Ces principes sont, selon lui: la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain, dont une partie se trouve en Cisjordanie, ainsi que sur les blocs d'implantations en Cisjordanie et l'ensemble de Jérusalem. Il va placer les Palestiniens dans ce qu'il appelle des "centres de population", sous contrôle israélien.

Le ministre des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, Riyad al-Maliki, a déclaré à l'Associated Press en marge du Forum économique mondial en Jordanie que Netanyahu serait confronté à un " réel problème " s'il poursuivait l'annexion des implantations. C'est la fin de toute chance de paix. Une telle mesure porterait atteinte au projet de création d'un Etat palestinien coexistant avec Israël.

Hier, à trois jours d'élections législatives qui s'annoncent serrées, Benyamin Nétanyahou a affirmé qu'il prévoyait, en cas de réélection, l'annexion des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.

More news: Real Madrid: Une première depuis 20 ans

"Il a cependant indiqué douter que cela serait préconisé par le plan de paix américain qui doit être proposé dans la foulée des législatives".

Les efforts pour une paix israélo-palestinienne sont à l'arrêt depuis l'échec de l'administration Obama en 2014.

"Ce samedi, Donald Trump s'est montré prudent sur l'issue des législatives israéliennes, prévoyant un scrutin " serré " entre Benjamin Netanyahu et son principal concurrent, Benny Gantz".

"Au fait, qui va gagner la course?" "Je ne sais pas", a-t-il lancé lors de la convention annuelle de la Republican Jewish Coalition à Las Vegas". "Deux hommes bien, deux hommes bien", a-t-il poursuivi en référence à MM. Benny Gantz, qui a fondé une nouvelle liste centriste "bleu-blanc", est néanmoins en tête dans les derniers sondages. Ils confèrent cependant l'avantage au Premier ministre sortant pour former le prochain gouvernement.

Like this: