Published: Lun, Mars 25, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Le procureur spécial Robert Mueller a remis son rapport — "Affaire russe"

Le procureur spécial Robert Mueller a remis son rapport —

Le document devra répondre à deux questions centrales: l'équipe Trump a-t-elle travaillé main dans la main avec Moscou lors de la campagne de 2016 et le président des États-Unis a-t-il ensuite essayé de faire obstruction à la justice ?

Le ministre américain de la Justice, Bill Barr, unique destinataire de ce dossier d'investigation, pourrait dès le week-end en révéler la substance en transmettant les " principales conclusions " aux membres des commissions judiciaires du Congrès.

Sur cette question précise, M. Mueller écrit la chose suivante, selon le résumé signé par M. Barr: "Tout en ne concluant pas que le président se soit rendu coupable d'un délit, ce rapport ne le disculpe pas pour autant". "Il va bien", a simplement répondu son porte-parole Hogan Gidley, interrogé sur l'état d'esprit du président américain qui a passé la journée à son golf de West Palm Beach, en Floride.

"34 personnes et 3 entreprises ont été inculpées dans le cadre de l'" enquête russe", qui a d'ores et déjà valu des peines de prison ferme à Paul Manafort, ancien directeur de campagne de Donald Trump, et à Michael Cohen, qui a longtemps été l'avocat personnel du président.

Pour Pete Buttigieg, jeune maire de la ville de South Bend (Indiana) et candidat aux primaires démocrates pour la présidentielle, le document tant débattu est important mais son camp ne doit pas perdre de vue l'échéance de novembre 2020. "Communiquez le rapport Mueller à tous les Américains".

More news: Le Fouquet's, pillé et brûlé, restera fermé "plusieurs mois" — "Gilets jaunes"

" Les preuves ne les intéressent pas", a-t-il poursuivi sur CNN." ce qu'ils disent de fait c'est qu'ils vont destituer le président parce qu'il est Donald Trump...

"Il est possible que le seule réponse possible soit une procédure de destitution mais, pour moi, la façon la plus claire de mettre fin au Trumpisme est de le battre de manière massive dans les urnes", a-t-il expliqué. Depuis des mois, il dénonce une "chasse aux sorcières " visant à la discréditer. Il y trois jours, il a ouvertement mis en cause la légitimité de l'enquête. "C'est assez extraordinaire que lorsque vous avez remporté une grande victoire, quelqu'un arrive et rédige un rapport venu de nulle part ".

William Barr va désormais consulter son adjoint, ainsi que le procureur spécial pour déterminer quelles informations pourront être transmises au Congrès.

Surtout, comme le confie au New York Times le professeur de droit Jack Goldsmith de l'université Harvard, s'il s'avère que William Barr a transmis à la Maison-Blanche l'intégralité ou une partie du contenu des investigations du procureur Mueller, ce qu'il n'est pas censé faire "compte tenu de l'indépendance traditionnelle du ministère de la Justice vis-à-vis de l'exécutif".

Like this: