Published: Mar, Mars 12, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

Thomas Tuchel : "Je veux rester longtemps" au PSG

Thomas Tuchel :

Les explications de Thomas Tuchel après la déroute du Paris SG contre Manchester United (1-3, 8e de finale retour de Ligue des Champions), synonyme d'élimination, étaient très attendues. On a parlé ensemble avec les joueurs (.) C'était un accident. Je sais que beaucoup de gens disent et peuvent dire qu'il y a beaucoup d'accidents au même moment, sur plusieurs années, mais c'était la première fois avec moi. "Mais on a fait deux erreurs individuelles incroyables", se penchant ensuite sur le penalty ayant coûté la qualification à son équipe: "Et à la fin il y a eu une grande erreur de l'arbitre d'utiliser le VAR". C'était un moment pour grandir et laisser les doutes derrière. Si tu regardes les chiffres, les Expected Goals, il est impossible de perdre. "Je veux grandir avec le club, c'est absolument clair". "On a fait un grand match ensemble à Old Trafford, c'était la même équipe, les mêmes gars". L'entraîneur allemand plaide la thèse de l'accident et n'est pas du tout d'accord avec son défenseur Presnel Kimpembe qui a parlé de suffisance et de relâchement de son équipe avant le match. Maintenant, c'est très important de ne pas faire d'analyse trop tôt. Manchester United n'a pas eu le ballon dans notre surface en seconde mi-temps et ils marquent un but! Après le 2e but, il y avait plus de tension. L'occasion pour lui de tenter de plaider la cause de l'accident, mais également de faire savoir son désir de rester encore longtemps au Paris Saint-Germain, alors que Nasser Al-Khelaifi lui aurait déjà proposé de prolonger son contrat, laque s'achève en 2020.

Je n'ai pas vu la vidéo. Le dernier entraînement était très sérieux, peut-être un peu trop tendu, un peu trop sérieux. Nous avons montré notre faim de gagner entre les deux matchs. Si lui, il s'est senti plus dans le confort donc c'est à lui de changer. Le jour après la défaite, ce n'est pas le moment de parler. "J'étais confiant face à ce moment clé, car nous avons des gars comme Alves ou Buffon dans le vestiaire, qui sont habitués à se montrer au niveau dans ces situations". Avec le recul désormais, ferait-il les choses différement?

More news: En larmes, R. Kelly tente de se défendre

" Je réfléchis beaucoup quand on gagne, encore plus quand on perd". Je réfléchis. Parfois, la seule solution pour surmonter un obstacle, c'est de le surmonter. "On a le devoir d'aider les joueurs et de les pousser chaque jour".

"Nos supporters sont mal, ils sont tristes, en colère. Mais ce n'est pas possible d'être plus triste ou plus mal que nous, ce n'est simplement pas possible". Tout le monde peut comprendre ça. Nous respectons totalement nos supporters. L'équipe était juste plus tendue qu'avant le match aller.

Like this: