Published: Jeu, Mars 07, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Le djihadiste Jean-Michel Clain, frère de l'ornais Fabien, est mort

Le djihadiste Jean-Michel Clain, frère de l'ornais Fabien, est mort

Dorothée Clain, l'épouse du djihadiste français Jean-Michel Clain, tué en Syrie deux jours après son frère Fabien, ne se distancie pas de leur engagement, justifie les attentats de Paris, reste totalement indifférente aux massacres perpétrés par Daech* et refuse de rentrer en France, en demandant de la laisser tranquille.

Jean-Michel et Fabien Clain, respectivement âgés de 38 et 41ans, sont des membres historiques de la mouvance radicale toulousaine.

Tué par un obus de mortier?

. C'est l'épouse de Jean-Michel Clain, Dorothée Maquere, qui a rapporté sa mort à l'AFP, alors que son sort était inconnu depuis l'offensive du 21 février qui a causé la mort de Fabien Clain.

Comme des milliers d'autres ayant abandonné la dernière poche de l'EI dans l'est syrien, Mme Maquere est arrivée avec ses cinq enfants à une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) près du village de Baghouz, où sont retranchés les derniers jihadistes. N'exprimant aucun regret concernant son ralliement au groupe jihadiste, elle raconte un quotidien marqué par les bombardements sur l'ultime bastion de l'EI, pilonné par les frappes aériennes de la coalition internationale emmenée par Washington. "Mon beau-frère, il écrivait les textes des chants", ajoute-t-elle. Cette frappe a d'ailleurs gravement blessé son frère qui a cependant survécu.

More news: Nantes élimine Vitré et rejoint Paris en demies

"Le drone a tué mon beau-frère, et l'obus de mortier a tué mon mari", a-t-elle déclaré, alors qu'elle se trouvait dans une zone de rassemblement sous contrôle des forces antijihadistes, après avoir quitté Baghouz avec des centaines de personnes. En septembre dernier, les enquêteurs avaient découvert un lien matériel entre les deux djihadistes et les commandos qui avaient fait 130 morts et 352 blessés, lors des attentats du 13 novembre.

Les deux frères français avaient revendiqué les attentats terroristes du 13 novembre 2015 à Paris et au Stade de France. Jean-Michel avait lui été identifié dans les Anasheeds -chants religieux- de l'enregistrement.

Selon elle, Hayat Boumedienne est morte.

Interrogée sur la présence d'autres Français dans le réduit de l'EI, l'épouse du jihadiste s'est montrée dubitative. Il mourra quelques jours plus tard, dans un autre bombardement. ". Selon elle, Hayat Boumedienne, la compagne de l'auteur des attentats de Montrouge, près de Paris, et de l'Hypercacher en janvier 2015, serait morte " ces derniers jours " " Elle a été tuée, je ne sais pas " quand, souligne-t-elle".

Like this: