Published: Sam, Février 02, 2019
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Viande avariée: neuf entreprises françaises "dupées" par un abattoir polonais

Viande avariée: neuf entreprises françaises

Les services du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ont identifié jeudi les neuf entreprises de négoce qui ont reçu en première intention cette viande frauduleuse. L'information a été confirmée ce matin par le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume sur le plateau de CNews.

Sur ce total, "150 kilos ont déjà été récupérés" dans les entreprises françaises "dupées", a indiqué le ministre, affirmant que de plus amples informations seront communiquées durant la journée.

Près de 800 kilos de viande issus d'animaux abattus frauduleusement en Pologne ont été expédiés dans "neuf entreprises" de négoce en France, a annoncé vendredi le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume.

La fraude est "terrible, économique et sanitaire". "La traçabilité des produits lorsqu'ils arrivent en France marche plutôt bien", a rassuré le ministre de l'Agriculture".

Il a toutefois semblé assez inquiet que certains lots de viande avariée aient déjà pu être vendus à des consommateurs: "On ne sait pas s'ils sont partis dans le commerce, cela a pu rester dans des frigos".

More news: Meunier énigmatique... au sujet de Paredes — PSG

L'affaire avait été révélée par la chaîne de télévision privée TVN24, dont un journaliste s'est fait embaucher par le petit abattoir dans la région d'Ostrow Mazowiecka, dans le nord-est de la Pologne. Ses images montrent des bovins, manifestement malades, serrés dans un camion ainsi que des carcasses entassées et des quartiers de viande visiblement impropres à la commercialisation. Ce dernier a été fermé et une enquête ouverte sur son propriétaire.

Le responsable des services vétérinaires polonais, Pawel Niemczuk, a annoncé que "2,7 tonnes de viande avariée ont été vendues à des pays membres de l'UE", à savoir la Finlande, la Hongrie, l'Estonie, la Roumanie, la Suède, l'Espagne, la Lituanie, le Portugal, la Slovaquie et la France.

Le Commissaire européen à la Santé et à la sécurité alimentaire Vytenis Andiukaitis a annoncé que ses services vont effectuer des inspections en Pologne, pays grand exportateur de viande au sein de l'UE, dès la semaine prochaine. Nous avons affaire à une pathologie: "sur un site, des vaches malades étaient abattues à l'insu et sans le feu vert des vétérinaires ", a-t-il indiqué.

Les autorités slovaques ont aussi découvert au moins trois cargaisons de viande de boeuf importées de Pologne, qu'elles estiment liées à cette affaire.

Like this: