Published: Mar, Janvier 15, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

Après quatre mois sans compétition, Nadal rassure — Open d'Australie

Après quatre mois sans compétition, Nadal rassure — Open d'Australie

Rafael Nadal de retour à Melbourne Park, c'est un événement.

Le Majorquin de 32 ans n'était plus apparu sur le circuit depuis son abandon en demi-finale de l'US Open début septembre, touché au genou droit. En espérant que, cette fois, et contrairement à l'an dernier, il puisse aller au bout de cet Open d'Australie, au moins physiquement.

Sans avoir été génial, l'Espagnol s'est surtout concentré pour contrer " un joueur difficile à manœuvrer avec son tennis super-agressif (service volée) qui donne peu de rythme ". "C'est toujours difficile de reprendre après une blessure, je sais de quoi je parle", a déclaré " Rafa ", forfait à Brisbane tout début janvier et qui ne s'était testé qu'à travers deux exhibitions, à Abu Dhabi fin décembre et à Sydney il y a une semaine.

Les derniers jeux de la partie l'ont illustré: au service pour le gain du match à 5-3, le N.2 mondial a vu son adversaire recoller à 5-5 avant de conclure deux jeux plus tard.

Le Suisse s'est facilement imposé en trois sets contre Denis Istomin.

Gaël Monfils (33e), tombé au cours du premier jeu et soigné à plusieurs reprises, s'est néanmoins qualifié à vitesse grand V pour le deuxième tour aux dépens du Bosnien Damir Dzumhur (47e) en trois sets (6-0, 6-4, 6-0).

More news: Robot chinois sur la Lune : un "succès total"

Par ailleurs, le jeune Russe Karen Kachanov (11e), vainqueur du Masters de Paris-Bercy en novembre, a sorti l'Allemand Peter Gojowczyk (63e) en quatre sets 3-6, 6-3, 6-4, 6-3 et rencontrera le vainqueur du match entre le Japonais Yoshihito Nishioka (69e) et l'Américain Tennys Sandgren (41e). Lui encore qui, strappé, s'imposait, 6-0, 6-4, 6-0, après seulement 1h25!

Mais Monfils, encore gêné après le match, redoute "une petite élongation" et doit passer une échographie.

Sur le pont dès les premiers échanges de l'édition 2019, les N.1 et N.2 françaises Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, toutes deux en quête d'une première victoire cette année, ont connu des destins différents.

Federer sera opposé au Britannique Daniel Evans, issu des qualifications, pour une place au troisième tour. Convaincante au service (70% de premières balles, 7 aces), la Lyonnaise de 25 ans débloque son compteur en 2019, après deux revers d'entrée à Shenzhen, en Chine, et Hobart (Australie).

"C'est une victoire qui me lance, qui me fait du bien". "Désolée mais je n'ai pas le temps pour ça ", a-t-elle lâché en conférence de presse.

Like this: