Published: Dim, Janvier 13, 2019
Médecine | By Giselle Gaudin

Une prime sera attribuée aux aides-soignants — Ehpad publics

Une prime sera attribuée aux aides-soignants — Ehpad publics

Cette prime ne concernera que les aides-soignants du secteur public "puisque je ne suis pas l'employeur des Ehpad privés", a-t-elle précisé, devant des journalistes mercredi après-midi.

Alors qu'ils n'ont de cesse de dénoncer des conditions de travail allant de mal en pis, les salariés des maisons de retraite voient enfin leur profession valorisée. Agnès Buzyn a également confirmé qu'une prime de pénibilité sera versée aux aides soignants des établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes sans toutefois préciser, ni le montant, ni la date. Dans un communiqué, le syndicat a établi un lien entre l'annonce d'Agnès Buzyn et "l'initiative de dix organisations de convoquer mille réunions" dans les Ehpad en janvier "afin de réaffirmer les revendications urgentes".

Les propos de la ministre française ont été dénoncés par de nombreux internautes qui ont déclaré ne pas y croire. C'est très angoissant pour nos personnes âgées et nous-mêmes.

More news: Didier Andrieux, policier filmé à Toulon frappant des manifestants

Suite à une mobilisation sans précédent dans les Ehpad en début d'année 2018, Agnès Buzyn avait en effet annoncé au printemps dernier un plan d'action censé améliorer le quotidien des établissements de santé, avec notamment le recrutement de personnels supplémentaires.

Mais le dossier détaillant cette "feuille de route" ne fait mention d'aucune prime ou revalorisation salariale.

"Je n'ai pas souvenance qu'elle avait évoqué une prime", a ainsi déclaré l'intéressé, qui affirme en outre ne pas avoir "connaissance de contact ou de rendez-vous sur ce sujet " avec le ministère ou la ministre, laquelle assure pourtant, de son côté, qu'elle "travaille avec les partenaires sociaux ".

Like this: