Published: Dim, Janvier 13, 2019
Sport | By Catherine Charbonnier

Matches truqués, 28 joueurs impliqués

Matches truqués, 28 joueurs impliqués

Selon l'Associated Press, l'enquête vise notamment 28 joueurs de tennis, dont l'un a joué le dernier US Open, mais leur identité n'a pas été dévoilée. Parmi les individus arrêtés, 28 sont des joueurs de tennis. Quinze d'entre elles sont toujours interpellées. Selon la Garde civile, les personnes arrêtées auraient "usurpé des milliers d'identités de citoyens grâce auxquelles ils faisaient les paris", en utilisant des comptes de parieurs et des porte-monnaie électroniques où ils accumulaient les bénéfices.

L'enquête a été lancée à la suite d'une plainte déposée par les responsables de Tennis Integrity Unit (TIU), organisme international de lutte contre la corruption chargé de veiller à la transparence dans le monde du tennis, explique le communiqué, ajoutant que sur la base de cette plainte, la Garde civile a concentré son enquête sur un joueur de tennis espagnol pour démêler la structure complexe de cette organisation.

L'argent était ensuite transféré sur d'autres comptes qu'ils contrôlaient sous une fausse identité.

Les autorités espagnoles ont déclaré jeudi que les matchs avaient été truqués après que les joueurs eurent reçu des pots-de-vin d'une organisation arménienne démantelée en octobre.

More news: Gilets jaunes : les images chocs de l’intrusion au ministère de Benjamin Griveaux

Les 83 suspects sont accusés, selon les cas, d'association de malfaiteurs, corruption, escroquerie, blanchiment, port d'arme illégal et usurpation d'identité.

Quinze personnes ont été incarcérées en Espagne dans le cadre d'une enquête sur des matchs truqués lors de tournois Challenger et Future, organisés par un réseau arménien. Le réseau serait dirigé par plusieurs Arméniens.

Selon la TIU, "des centaines de matchs du niveau "Future" (tant en simple qu'en double) ne sont pas disputés équitablement, avec un nombre qui diminue lorsque l'on monte dans les rangs des matches professionnels".

Like this: