Published: Mar, Janvier 08, 2019
International | By Marie-Louise Baume

La situation "sous contrôle" après le coup d'Etat avorté — Gabon

La situation

Le chef du commando, le lieutenant Ondo Obiang Kelly, commandant-adjoint de la Garde républicaine (GR) chargée de la protection de la présidence, a été arrêté et deux autres membres du commando ont été tués, a annoncé la présidence.

Les militaires ont parlé au nom du "Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité" (MPJFDS). Ils avaient annoncé mettre en place dans les heures à suivre, un conseil national de la restauration après consultation des forces vives de la nation, afin, indiquent-ils d'assurer la continuité de l'Etat et garantir au peuple gabonais une transition démocratique.

Des coups de feu ont été entendus par l'AFP autour de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), sur le boulevard Triomphal, dans le centre de Libreville.

Cette première tentative de putsch dans l'histoire de cette république au sous-sol gorgé de pétrole intervient alors que le président Ali Bongo est absent du pays depuis plus de deux mois.

Il a appelé la population à les soutenir, "pour sauver le Gabon du chaos".

" Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours, afin de maintenir l'ordre", a-t-il poursuivi. La vacance du pouvoir n'a pas été déclarée au Gabon en l'absence du chef de l'Etat.

More news: Un militaire français interpellé en Espagne avec des armes et des munitions

10h25: L'Union africaine " condamne fermement " la tentative de coup d'Etat au Gabon. Des blindés des forces de sécurité gabonaises bloquaient à 7 heures l'accès à ce boulevard, a constaté un correspondant.

Si vous êtes en train de manger arrêtez, si vous êtes en train de prendre un verre arrêtez, si vous dormez réveillez vous, réveillez vos voisins dans toutes les provinces, toutes les villes, tous les villages réveillez vous comme un seul homme et prenez le contrôle de la rue en occupant les aéroports, les radios et télévisions, les bâtiments publics jusqu'à ce que nous mettons hors d'état de nuire tous les ennemis de la patrie.

L'entourage du président a organisé une mise en scène avec un président "malade et dépourvu de plusieurs de ses facultés physiques et mentales", dénonce le communiqué qui met aussi en cause la haute hiérarchie militaire et le "spectacle désolant " d'un pays "qui a perdu sa dignité". Le chef des putschistes qui ont tenté de prendre le pouvoir ce lundi 7 janvier 2019 au Gabon, Kelly Ondo Obiang, a été arrêté.

Onze personnes étaient présentes à l'intérieur des locaux de Radio Gabon, dont six agents de la radio gabonaise, lors de l'assaut lancé par le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale gabonaise. Le président gabonais s'était adressé à son peuple le 31 décembre dernier.

La famille Bongo dirige ce pays pétrolier d'Afrique centrale depuis près d'un demi-siècle.

Like this: