Published: Lun, Janvier 07, 2019
International | By Marie-Louise Baume

L'annonce des résultats provisoires reportée à la semaine prochaine (CENI) — RDC/Elections

L'annonce des résultats provisoires reportée à la semaine prochaine (CENI) — RDC/Elections

"C'est à la Céni de proclamer, nous sommes là pour observer." a déclaré à RFI l'abbé Donatien Nshole, porte-parole de la Cenco.

La France avait réclamé cette réunion dans le sillage de l'appel de l'Union Européenne et de l'Union Africaine aux autorités de la RDC de respecter l'issue du vote de dimanche.

En l'état, la proclamation des résultats définitifs est fixée au 15 janvier et l'investiture du successeur de Kabila prévue le 18. "Ceux qui sapent le processus électoral, menacent la paix, la sécurité ou la stabilité de la RDC, ou bénéficient de la corruption risquent de ne plus être les bienvenus aux États-Unis ou d'être interdits d'accès au système financier américain", a prévenu le département d'État américain. "Certains observateurs dans un excès de zèle vont au-delà de leurs prérogatives", a-t-il ajouté.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est dit vendredi favorable à une "pression maximale " de la communauté internationale sur les autorités congolaises afin qu'elles respectent le choix des électeurs qui ont voté le 30 décembre dernier pour se choisir un nouveau président qui succèdera à Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001. "La Cenco, comme mission d'observation avec sa méthodologie et l'échantillon qu'elle a, est en mesure de se rendre compte de l'expression de la population ", a-t-il commenté.

Pour rappel, la publication des résultats de l'élection présidentielle était attendue pour ce dimanche 6 janvier 2019 conformément au nouveau calendrier électoral réaménagé de la CENI.

More news: Un accident de train fait six morts — Danemark

"Nous ne dormons pas. On avance bien mais on n'a pas encore tout", a déclaré Corneille Nangaa devant la presse. "La coalition Lamuka met en garde la Céni contre toute tentative de modifier les résultats affichés devant les bureaux de vote".

La Ceni a indiqué mardi qu'elle proclamerait les résultats dimanche " au plus tard ".

La Conférence épiscopale de la République du Congo (RDC) a mis au défi l'organe électoral de déclarer le nom du vainqueur légitime.

À Kinshasa, seuls 187 bureaux de vote sur 687 ont été traités et comptabilisés au " Centre local de compilation des résultats " (CLCR) de Kalamu, dans la commune populaire de Matonge, a indiqué son président à l'AFP. Des retards sont observés dans cette procédure, par exemple à Lubumbashi (sud).

Cependant, des craintes de troubles persistent en cas de contestation des résultats. Kinshasa a également retiré l'accréditation de sa correspondante locale.

Like this: