Published: Sam, Janvier 05, 2019
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Google a transféré près de 20 milliards d'euros aux Bermudes en 2017

Google a transféré près de 20 milliards d'euros aux Bermudes en 2017

Certains sandwichs valent de l'or.

Google a fait transiter quelque 20 milliards d'euros à destination des Bermudes via les Pays-Bas en 2017, soit quatre milliards de plus que l'année précédente, ressort-il des chiffres de sa holding néerlandaise, rapportés le quotidien économique FD.

Le stratagème du "double sandwich néerlandais".

Google profite en réalité des législations avantageuses des Pays-Bas et de l'Irlande grâce à un complexe stratagème de cascade de holdings, dans lequel une filiale néerlandaise est prise en sandwich par deux sociétés irlandaises. D'où le nom de l'opération. Un pays bien connu pour sa tendance à ne réclamer aucun impôt sur les bénéfices générés par une entreprise installée sur son territoire.

More news: Zverev envoie l'Allemagne en finale — Hopman Cup

Google Netherlands Holdings BV a versé 3,4 millions d'euros d'impôts aux Pays-Bas en 2017 pour un bénéfice brut de 13,6 millions, montrent encore les documents de la chambre de commerce.

"Google, tout comme d'autres multinationales, paie la majorité de ses impôts sur les bénéfices dans son pays d'origine et nous avons payé un taux d'imposition effectif global de 26 % depuis les 10 dernières années", a ajouté la compagnie basée en Californie.

La technique du double sandwich devrait toutefois bientôt prendre fin.

Cependant, sous la pression de l'Union européenne et des Etats-Unis, l'Irlande a décidé en 2014 de mettre un terme à cet arrangement, ce qui mettra fin aux avantages fiscaux de Google en 2020.

Like this: