Published: Mer, Janvier 02, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Venise : la taxe salée qu'il faudra désormais payer

Venise : la taxe salée qu'il faudra désormais payer

Préparez-vous à sortir la monnaie pour visiter Venise le temps d'une journée!

La mesure, introduite dans la loi de finances italienne, définitivement votée samedi 29 décembre, prévoit que Venise pourra à partir de juillet "adopter, dans le cadre de ses politiques budgétaires, l'application de la contribution de débarquement pour les petites îles, à la place de la taxe de séjour". Cette contribution existe déjà pour les îles Eoliennes ou encore l'île d'Elbe.

Son montant sera compris entre 2,50 et 5 euros, mais pourrait grimper jusqu'à 10 euros en haute saison comme le rapportent nos confrères d'Euronews.

More news: Jean-Jacques Goldman toujours personnalité préférée des Français

Les visiteurs s'acquittent déjà d'une taxe de séjour dès lors qu'ils passaient au moins une nuit au sein de la Sérénissime. Mais aussi les croisiéristes et les 600 navires géants qui accostent dans la Cité des Doges chaque année. "Les coûts pour nettoyer le centre historique et pour sa sécurité sont spéciaux et ont été supportés pendant des années par les Vénitiens", a souligné Luigi Brugnaro, dans le quotidien La Repubblica avant de remercier les futurs touristes pour leur participation.

"Nous étudierons une réglementation équilibrée et partagée qui préserve tous ceux qui étudient et travaillent sur notre territoire ", a assuré sur Twitter le maire de Venise Luigi Brugnaro. "Merci à tous ceux qui, dorénavant, nous aideront à garder Venise propre, en permettant aux Vénitiens de vivre plus convenablement".

Like this: