Published: Mar, Janvier 01, 2019
International | By Marie-Louise Baume

Effondrement d'un immeuble en Russie, lourd bilan redouté

Effondrement d'un immeuble en Russie, lourd bilan redouté

Quatre personnes sont mortes et quatre autres, dont deux enfants, ont été hospitalisées, selon un nouveau bilan des autorités.

Selon une habitante de la ville interrogée par la radio Echo de Moscou, l'explosion a fait voler en éclats les fenêtres des immeubles avoisinants. Magnitogorsk a plus de 400.000 habitants et abrite l'une des principales acieries du pays.

Des images de la télévision nationale ont montré des centaines de secouristes s'activant au milieu des décombres. Je pensais que c'était un rêve.

Les résidents qui ont échappé au drame ont été amenés dans une école à proximité. Les agences de presse russes précisent que Vladimir Poutine devait rencontrer les victimes et les autorités locales. Puis je me suis vraiment réveillée, et je me suis rendue compte que j'étais dehors, les murs n'étaient plus là. "Ma mère criait et mon fils avait été enseveli", affirme une autre habitante. "C'est dans le caractère de notre peuple, malgré les fêtes de fin d'années, de ne pas oublier en ce moment d'avoir une pensée pour les morts et les blessés", a affirmé le président russe.

More news: Johnny Depp rend visite à des enfants cancéreux

Une explosion de gaz s'est produite le 31 décembre, vers 4 heures du matin, dans un immeuble de la ville russe de Magnitogorsk, à 1.400 kilomètres à l'est de Moscou.

Les responsables ont mis en garde contre l'effondrement de deux autres sections du bâtiment.

Devant la gravité de l'accident, le président russe, Vladimir Poutine, a demandé au ministre des Situations d'urgence, Evgueni Zinichev, et à la ministre de la Santé, Veronika Skvortsova, de se rendre sur les lieux pour coordonner personnellement les secours. Beaucoup d'infrastructures datent de l'époque soviétique, et les normes de sécurité sont souvent ignorées.

Like this: