Published: Dim, Décembre 30, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

L'écrivain Amos Oz est mort

L'écrivain Amos Oz est mort

Défenseur acharné de la création d'un Etat palestinien et cofondateur du mouvement La Paix Maintenant, l'écrivain israélien Amos Oz est décédé vendredi à l'âge de 79 ans. Sa fille Fania Oz-Salzberger l'a annoncé sur Twitter, rendant hommage à son "père bien-aimé", qui est mort entouré de ses amis "dans la paix " après "une courte bataille " contre le cancer, en souhaitant que "son héritage continue d'agir sur le monde ".

Les ouvrages du romancier, qui explorent les êtres et leurs relations souvent complexes, ont été traduits dans plus de 30 langues.

Né le 4 mai 1939 à Jérusalem sous le nom d'Amos Klausner, l'écrivain, dont le pseudonyme "Oz" signifie "force" en hébreu, est né en mai 1939 à Jérusalem, de parents qui avaient fui l'antisémitisme en Europe de l'Est.

La Jérusalem austère de son enfance, dans les dernières années du mandat britannique sur la Palestine, sert de matrice et de décor à son œuvre. "J'ai quitté la maison paternelle pour m'installer au kibboutz (.) j'ai choisi de travailler la terre", confiait-il en 2004.

More news: De Jong d'accord avec le Barça ?

Il finit par revenir "au monde des livres" et publie en 1966 son premier roman, "les Terres du chacal", puis enchaîne articles, essais et romans.

Oz est salué à ses débuts comme le "Camus israélien ", mais il se défend de faire dans la tragédie, préférant donner dans la "comédie des familles malheureuses ". Porte-parole de la gauche israélienne, il militait notamment pour la paix avec les Palestiniens.

"Dans ses oeuvres politiquement engagées, Amos Oz donne une image vivante de la société israélienne et son peuple aux différentes facettes; il décrit la diversité des voix dans l'État d'Israël", avait estimé le jury à l'époque. Il est intervenu régulièrement dans les médias israéliens et internationaux. En France, il avait reçu le Prix Fémina étranger en 1988 pour "La Boîte noire".

Lauréat du prestigieux prix Goethe 2005 en Allemagne, Amos Oz avait aussi reçu le prix d'Israël de littérature en 1998, le prix Méditerranée (étranger) en 2010 et le prix Franz-Kafka en 2013.

Like this: