Published: Jeu, Décembre 27, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Le pétrole new-yorkais connaît sa plus forte hausse depuis deux ans

Le pétrole new-yorkais connaît sa plus forte hausse depuis deux ans

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de " light sweet crude " pour livraison en février a bondi de 8,7 %, pour finir à 46,22 dollars, restant toutefois très loin de ses récents pics.

Les cours du pétrole, qui avaient déjà encaissé des pertes considérables la semaine dernière, ont de nouveau chuté lundi, les investisseurs toujours sceptiques face aux promesses de l'Opep et s'inquiétant des turbulences économiques. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février gagnait de son côté 3,98 dollars à 54,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres à quelques minutes de la clôture. L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a notamment enregistré sa chute la plus importante de son histoire une veille de Noël en lâchant 2,91%.

" Le marché des actions est plus robuste mercredi, et cela fait rebondir dans le même temps les cours du pétrole", a noté Matt Smith de ClipperData.

More news: Qualification historique de la JS Saoura en phase de poules — LDC CAF

New York, mardi 25 décembre 2018 ((rezonodwes.com))-Depuis juin 2017, on n'a pas vu le pétrole touché un niveau aussi bas depuis plus d'un an. Une tendance qui devrait durer, malgré la réduction de production promise par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Du 17 au 23 décembre, le prix du baril a reculé d'environ 11%, pour atteindre les 53 dollars.

Traditionnellement publié le mercredi, le rapport hebdomadaire de l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) sur les stocks était quant à lui attendu vendredi, en raison d'un jour férié cette semaine et de l'actuelle fermeture partielle des administrations, le "shutdown".

Like this: