Published: Sam, Décembre 15, 2018
Science | By Nathan Jegou

Voyager 2 entre dans l'espace interstellaire

Voyager 2 entre dans l'espace interstellaire

À cette distance, il faut un environ 16 heures pour recevoir un message de la sonde.

Et Voyager 2 n'aura certainement pas le temps d'aller jusque-là.

Voyager 2 reste techniquement dans le système solaire, dont la frontière est fixée aux confins du nuage d'Oort.

Quoi qu'il en soit, il s'agit déjà d'un impressionnant périple qui lui a permis de croiser la route de nombreuses planètes, à commercer par Jupiter en 1979 puis Saturne, Uranus et Neptune.

Les rayons cosmiques sont des particules qui se déplacent rapidement et qui proviennent de l'extérieur du système solaire. Les ingénieurs ont éteint ses caméras pour économiser son énergie, mais le petit vaisseau continue d'envoyer des observations grâce à ses autres instruments.

La sonde Voyager 2 est entrée dans l'espace interstellaire
Nasa : Voyager 2 est rentré dans l'hyperespace

Voyager 1 avait dépassé l'héliopause - la limite au-delà de laquelle l'influence des vents solaires ne se fait plus sentir - en 2012. Comme voyager 2, il lui faudra 300 ans pour atteindre le début du nuage de Oort et environ 30 000 pour en sortir (ce schéma est à l'échelle logarithmique).

La preuve la plus convaincante de la sortie de lhéliosphère de Voyager 2 provient de son expérience PLS (Plasma Science Experiment) embarquée, un instrument qui a cessé de fonctionner sur Voyager 1 en 1980, bien avant que cette sonde ne traverse lhéliopause. "Donc [avec Voyager 2] on peut encore découvrir des choses que personne n'a jamais vues auparavant".

"Les informations envoyées par les Voyager sur les limites de l'influence du Soleil nous donnent un aperçu inédit d'un territoire vraiment vierge", a ajouté Nicky Fox, directeur de la division d'héliophysique de la Nasa.

Dans l'ensemble, les deux sondes vont "très bien, pour des seniors", souligne Suzanne Dodd, directrice des communications interplanétaires de la Nasa.

Après quarante et un ans de voyage et dix-huit milliards de kilomètres parcourus, la sonde Voyager 2 aurait atteint une zone où le vent solaire ne souffle plus, selon une annonce des scientifiques de la NASA lundi. Avec, à bord, ces fameuses "capsules temporelles" qui pourraient être, un jour, "les seules traces de la civilisation humaine", note pessimiste la Nasa.

More news: Que se passera-t-il en cas de Brexit sans accord?

Like this: